Show simple document record

dc.contributor.advisorMontpetit, Michelfr
dc.contributor.authorBonhomme, Marionfr
dc.date.accessioned2015-07-21T20:03:49Z
dc.date.available2015-07-21T20:03:49Z
dc.date.created2012fr
dc.date.issued2012fr
dc.identifier.urihttp://hdl.handle.net/11143/7060
dc.description.abstractLa démarche de végétalisation urbaine, tant pour ses bénéfices environnementaux que sociaux, est de plus en plus préconisée par les Villes afin d’améliorer la qualité de vie des citadins. Ainsi, par la mise en place de mesures de conservation, de protection et de verdissement, les décideurs municipaux ont l’objectif d’atteindre un développement durable sur leur territoire. Ce concept, même s’il a été précisé à l’aide de cadres méthodologiques développés au sein de bureaux d’études, reste difficilement atteignable en raison du manque relatif de ressources budgétaires et humaines d’une municipalité. Ainsi, certaines Villes vont décider de prioriser une sphère du développement durable par leur démarche de verdissement. Néanmoins, face à la diversité des options de végétalisation, les élus sont rarement outillés et informés pour adopter une stratégie répondant le mieux possible aux commandes politiques de la Ville ainsi qu’à ses caractéristiques écologiques, patrimoniales et sociales. C’est dans ce contexte que s’inscrit le présent essai. Son objectif est de fournir les éléments nécessaires aux municipalités afin qu’elles puissent prendre une décision éclairée quant à la stratégie à adopter dépendamment de la sphère de développement durable qu’elles veulent rejoindre. Certaines démarches, comme la mise en place de jardins collectifs, sont axées sur la dimension sociale alors que d’autres ont une vocation davantage environnementale comme la création de corridors verts. De plus, même d’un point de vue écologique, les options de verdissement ont des fonctions multiples comme l’amélioration de la qualité de l’eau, de l’air ou la création d’un habitat pour la faune. Les objectifs que les Villes veulent atteindre ont été identifiés suite à la consultation de grilles d’analyse du développement durable et à la réalisation d’entrevues de trois municipalités québécoises (Trois-Rivières, Gatineau et Québec). Les stratégies proposées permettent de répondre à leurs objectifs et de pallier aux difficultés avec lesquelles elles doivent généralement composer dans les domaines suivants : caractérisation, conservation, valorisation, pérennité, consultation et sensibilisation. L’outil d’aide à la décision prend cette forme-ci: les mesures à mettre en place en fonction des critères à rejoindre sont expliquées en profondeur sous forme de texte puis un schéma est réalisé pour chaque sphère du développement durable.fr
dc.language.isofrefr
dc.publisherUniversité de Sherbrookefr
dc.rights© Marion Bonhommefr
dc.subjectOptions de verdissementfr
dc.subjectEspaces vertsfr
dc.subjectGestion municipalefr
dc.subjectCritères de développement durablefr
dc.subjectConservationfr
dc.subjectProtectionfr
dc.subjectPérennitéfr
dc.titleCréation d'un outil d'aide à la décision pour un aménagement durable des espaces verts dans les municipalitésfr
dc.typeEssaifr
tme.degree.disciplineEnvironnement et développement durablefr
tme.degree.grantorCentre universitaire de formation en environnement et développement durable (CUFE)fr
tme.degree.levelMaîtrisefr
tme.degree.nameM. Env.fr


Files in this document

Thumbnail

This document appears in the following Collection(s)

Show simple document record