Show simple document record

dc.contributor.advisorBellalite, Lyndafr
dc.contributor.authorBeaudoin, Judithfr
dc.date.accessioned2015-07-21T20:03:29Z
dc.date.available2015-07-21T20:03:29Z
dc.date.created2012fr
dc.date.issued2012fr
dc.identifier.urihttp://hdl.handle.net/11143/7021
dc.description.abstractL’objectif général de cet essai consiste à mieux cerner les perceptions et comportements en transport actif chez la communauté des trois campus principaux de l’Université de Sherbrooke, soit: le Campus principal, le Campus de la santé et le Campus de Longueuil. Trois objectifs spécifiques élaborent la marche à suivre, soit: la documentation, l’analyse et les recommandations quant aux habitudes et aux perceptions de la communauté de l’Université de Sherbrooke en matière de transport actif. Cet essai s’inscrit dans une mise en contexte propice au développement des modes de déplacement actifs. La problématique des impacts environnementaux, sociaux et de santé reliée à une faible part modale des transports actifs est à l’avant-plan de moult plans d’action à divers paliers décisionnels. Il apparait donc pertinent d’utiliser ce climat favorable afin d’inciter et d’appuyer l’Université de Sherbrooke dans une démarche de transports actifs. L’institution pourra à la fois joindre ses efforts à ceux des municipalités de Sherbrooke et de Longueuil, en plus de ceux du Ministère des Transports du Québec. Ces recommandations font écho aux contraintes et commentaires soulevés par les 4 284 répondants lors de l’enquête en ligne du 26 juin au 20 juillet 2012. Elles ont pour but d’outiller les dirigeants de l’Université de Sherbrooke en vue de résoudre les contraintes décisives que sont la distance, le temps et la sécurité. Afin de faciliter leur mise en place et d’assurer la cohérence avec les plans d’action de l’Université et du comité de mobilité durable de Sherbrooke, les recommandations sont étalées à court, moyen et long termes, soit : d’ici 2016, 2021 et 2031. Finalement, les résultats de l’enquête démontrent qu’une forte majorité de la communauté universitaire de Sherbrooke est en faveur des transports actifs et souhaite pouvoir bénéficier d’un environnement mieux aménagé pour les pratiquer. Le potentiel de changement étant maintenant entre les mains de l’institution, il ne reste qu’à démontrer une fois de plus le leadership de l’Université de Sherbrooke en ce qui a trait au développement durable.fr
dc.language.isofrefr
dc.publisherUniversité de Sherbrookefr
dc.rights© Judith Beaudoinfr
dc.subjectTransport actiffr
dc.subjectMode de déplacementfr
dc.subjectCyclistefr
dc.subjectPiétonfr
dc.subjectPerceptionsfr
dc.subjectHabitudesfr
dc.subjectCommunauté de l’Université de Sherbrookefr
dc.titlePerceptions et comportements en transport actif chez la communauté de l’université de Sherbrooke : portrait, analyse et recommandationsfr
dc.typeEssaifr
tme.degree.disciplineEnvironnement et développement durablefr
tme.degree.grantorCentre universitaire de formation en environnement et développement durable (CUFE)fr
tme.degree.levelMaîtrisefr
tme.degree.nameM. Env.fr


Files in this document

Thumbnail

This document appears in the following Collection(s)

Show simple document record