Show simple document record

dc.contributor.advisorOlivier, Marc-J.fr
dc.contributor.authorBeaudin-Quintin, Sophanefr
dc.date.accessioned2015-07-21T20:03:29Z
dc.date.available2015-07-21T20:03:29Z
dc.date.created2011fr
dc.date.issued2011fr
dc.identifier.urihttp://hdl.handle.net/11143/7019
dc.description.abstractLe présent essai fut réalisé en collaboration avec le Centre de transfert technologique en écologie industrielle (CTTÉI) de Sorel-Tracy. Il dresse un portrait général des symbioses industrielles présentes à l’international ainsi qu’un portrait plus spécifique à la MRC de Pierre-De Saurel. Les symbioses industrielles sont une forme d’échange d’énergie, d’eau et de matières premières entre plusieurs entreprises. Elles cherchent à boucler la boucle du cycle des ressources utilisées à travers les réseaux d’entreprises à l’aide d’une approche collaborative de développement industriel durable. Un certain nombre de symbioses industrielles furent identifiées dans des secteurs industriels du monde entier. Le présent rapport présente les situations de Kalundborg au Danemark et de Kwinana et Gladstone en Australie. Il fut démontré que ces échanges ont tendance à naître d’initiatives d’entreprises privées et qu’elles sont par la suite très souvent propulsées par des organismes locaux. Ils se développent à long terme alors que progressivement des réseaux d’échanges se tissent, issus de collaborations entre les entreprises et les organismes. Ces échanges sont évidemment associés à des gains environnementaux et sociaux, mais aussi à des gains économiques. Un grand nombre de synergies industrielles furent identifiées sur le territoire de la MRC de Pierre-De Saurel, laissant même entrevoir un début de symbiose industrielle. Les plus importantes synergies sont liées au secteur de la métallurgie, le secteur industriel dominant de la région. Il en ressort qu’elles permettent des opportunités d’économies en frais de gestion des matières résiduelles pour les entreprises qui fournissent leurs sous-produits. Les entreprises preneuses pour leur part ont la possibilité de s’approvisionner en matière à faible coût et parfois même de fabriquer un produit de qualité supérieure. Ce n’est pas un hasard si autant de synergies sont présentes dans la région. Ces différents acteurs sont grandement impliqués dans des projets d’écologie industrielle et de développement durable depuis de nombreuses années. De plus, la région est dotée d’un grand nombre d’outils de développement, dont plusieurs organismes de développement et des centres de recherches. Il est par ailleurs possible d’observer un fort esprit de collaboration.fr
dc.language.isofrefr
dc.publisherUniversité de Sherbrookefr
dc.rights© Sophane Beaudin-Quintinfr
dc.subjectÉcologie industriellefr
dc.subjectSymbioses industriellesfr
dc.subjectSynergies industriellesfr
dc.subjectPierre-De Saurelfr
dc.titleDiagnostic des synergies et symbioses industrielles existantes dans la MRC de Pierre-De Saurelfr
dc.typeEssaifr
tme.degree.disciplineEnvironnement et développement durablefr
tme.degree.grantorCentre universitaire de formation en environnement et développement durable (CUFE)fr
tme.degree.levelMaîtrisefr
tme.degree.nameM. Env.fr


Files in this document

Thumbnail

This document appears in the following Collection(s)

Show simple document record