Show simple document record

dc.contributor.advisorOlivier, Marc-J.fr
dc.contributor.authorArchambault, Étiennefr
dc.date.accessioned2015-07-21T20:03:20Z
dc.date.available2015-07-21T20:03:20Z
dc.date.created2008fr
dc.date.issued2008fr
dc.identifier.urihttp://hdl.handle.net/11143/7004
dc.description.abstractSuivant l’esprit des 3RV contenu dans la Politique québécoise de gestion des matières résiduelles 1998-2008, l’élimination doit faire place à de nouvelles stratégies de gestion de manière à maximiser les taux de détournement. Dans le même but, plusieurs communautés à travers l’Occident ont implanté l’utilisation des principes d’utilisateur-payeur dans leur gestion des déchets municipaux. Les municipalités québécoises se distinguent par le peu d’intérêt que la tarification incitative suscite parmi elles. Pourtant, la tarification incitative encourage les citoyens à réduire leur génération de déchets et les incite à utiliser les services alternatifs. Les municipalités québécoises devraient donc considérer la tarification incitative comme mode de gestion à privilégier et tenter son application.fr
dc.language.isofrefr
dc.publisherUniversité de Sherbrookefr
dc.rights© Étienne Archambaultfr
dc.subjectGestion des matières résiduellesfr
dc.subjectPrincipe pollueur-payeurfr
dc.subjectTarification incitativefr
dc.subjectRedevance incitativefr
dc.titleÉtude et applicabilité de la tarification incitative dans la gestion des déchets ultimes résidentiels québécoisfr
dc.typeEssaifr
tme.degree.disciplineEnvironnement et développement durablefr
tme.degree.grantorCentre universitaire de formation en environnement et développement durable (CUFE)fr
tme.degree.levelMaîtrisefr
tme.degree.nameM. Env.fr


Files in this document

Thumbnail

This document appears in the following Collection(s)

Show simple document record