Show simple document record

dc.contributor.otherBaril, Nancyfr
dc.contributor.otherTétreault, Sylviefr
dc.contributor.otherCamden, Chantal
dc.date.accessioned2015-07-13T17:53:41Z
dc.date.available2015-07-13T17:53:41Z
dc.date.created2005fr
dc.date.issued2015-07-13
dc.identifier.urihttp://hdl.handle.net/11143/6979
dc.description.abstractDe nombreuses définitions de l’approche centrée sur la famille (ACF) ont été proposées. Elles ont toutes comme point commun un ensemble de croyances, d’attitudes et de pratiques centrées sur la famille qui favorisent l’appropriation de cette dernière, où les parents sont reconnus comme partenaires ayant une expertise. Cette approche s’inscrit dans la transition de paradigme favorisant la participation sociale et elle implique une redéfinition des rôles des parents et des intervenants. Les professionnels en réadaptation ne peuvent plus uniquement se contenter d’identifier et de traiter les déficiences et les limitations fonctionnelles; ils doivent aussi travailler en fonction des ressources et des priorités de la famille. Cette dernière devient également un partenaire et un bénéficiaire des services de réadaptation. Les objectifs de la présente étude étaient : 1) décrire la perception des participants concernant les éléments clés de l’ACF; 2) décrire la perception des participants relativement à l’utilisation de ces éléments dans la pratique actuelle en réadaptation; 3) examiner la correspondance entre la perception des éléments importants et la pratique actuelle de réadaptation; 4) formuler des recommandations pour que les pratiques cliniques soient plus centrées sur la famille. Au total, 31 personnes furent interrogées, dont 10 parents de divers milieux socio-économiques. Les données recueillies indiquent que la majorité des parents, des intervenants et des gestionnaires accorde de l’importance aux différents aspects de l’ACF. Plusieurs pistes de solution sont possibles, particulièrement pour favoriser l’implication parentale dans l’organisation des services, le soutien aux familles, la reconnaissance du fardeau financier et des besoins globaux des familles. L’adoption de politiques institutionnelles claires mettant la famille au coeur du processus de réadaptation et le développement de recherches québécoises doivent être encouragés afin d’améliorer l’implication familiale.fr
dc.language.isofrefr
dc.relation.ispartofISSN:1488-0393fr
dc.relation.ispartofDifférencesfr
dc.subjectApproche centrée sur la famille (ACF)fr
dc.subjectEnfantsfr
dc.subjectCentre de réadaptationfr
dc.subjectDéficience physiquefr
dc.titleApproche centrée sur la famille: perception par la clientèle et le personnel de deux établissements de réadaptation en déficience physique du Québecfr
dc.typeArticlefr
dc.rights.holderInstitut de réadaptation en déficience physique de Québec (IRDPQ)fr
udes.description.typestatusPost-publicationfr
udes.description.typepubRévisé et accepté par des pairsfr
udes.description.pages47-52fr
udes.description.period5 (2)fr
udes.description.diffusionDiffusé par Savoirs UdeS, le dépôt institutionnel de l'Université de Sherbrookefr
dc.identifier.bibliographicCitationCamden C, Baril N, Tétreault S. (2005). Approche centrée sur la famille: perception par la clientèle et le personnel de deux établissements de réadaptation en déficience physique du Québec. Différences. 5(2): 47-52fr
udes.description.sourceDifférencesfr
udes.autorisation.depottruefr
udes.description.ordreauteursCamden, Chantal; Baril, Nancy; Tétreault, Sylvie


Files in this document

Thumbnail

This document appears in the following Collection(s)

Show simple document record