Show simple document record

dc.contributor.advisorPaulhiac Scherrer, Florence
dc.contributor.authorSimard, Joëllefr
dc.date.accessioned2015-07-09T18:53:28Z
dc.date.available2015-07-09T18:53:28Z
dc.date.created2015fr
dc.date.issued2015-07-09
dc.identifier.urihttp://hdl.handle.net/11143/6976
dc.description.abstractUne ville intelligente est une ville qui utilise et qui insère les nouvelles technologies de l’information et des communications dans ses différents secteurs dans le but d’optimiser l’utilisation des infrastructures existantes. Que ce soit en matière de transport, de bâtiment, de gouvernance ou d’environnement, les nouvelles technologies peuvent contribuer à répondre aux défis urbains actuels. La Ville de Montréal est actuellement en démarche pour devenir un chef de file en matière de ville intelligente d’ici 2017. Par ailleurs, pour assurer le bien commun des futures générations dans les villes, le développement durable est un concept grandement prôné. L’objectif de cet essai est de déterminer comment la ville intelligente peut être un vecteur de développement durable pour la Ville de Montréal. Avec ses nombreux outils technologiques et mécanismes, il sera intéressant de voir comment le tout pourra s’articuler afin de poursuivre la mise en œuvre du développement durable. La ville intelligente est souvent perçue comme le concept à opérationnaliser pour régler la plupart des problèmes, enjeux et défis urbains actuels. Cependant, ce concept qui a été promu par plusieurs entreprises privées du domaine de l’informatique reste également largement axé sur le marketing. Cet essai démontre quel lien unit le concept de ville intelligente et le concept de développement durable. Plus précisément, l’essai établit comment la ville intelligente peut être un vecteur de développement durable dans le cas de la Ville de Montréal. Par rapport à cette problématique, ce sont cinq recommandations qui ont été formulées dans cet essai pour une réalisation et une mise en œuvre optimale du concept de ville intelligente. Elles prennent en compte les objectifs du développement durable ainsi que les enjeux territoriaux montréalais. Finalement, le concept de ville intelligente n’est pas un prolongement du concept de développement durable, mais plutôt un outil pour la réalisation et la mise en œuvre d’une communauté axé sur la durabilité. Les facteurs de succès d’une telle démarche reposent notamment sur une gouvernance spécifique transparente et collaborative au sein de laquelle l’importance de la participation citoyenne est centrale. En effet, une ville intelligente est avant toute faite par et pour le citoyen.fr
dc.language.isofrefr
dc.publisherUniversité de Sherbrookefr
dc.rights© Joëlle Simardfr
dc.rightsAttribution - Pas d’Utilisation Commerciale - Pas de Modification 2.5 Canada*
dc.rights.urihttp://creativecommons.org/licenses/by-nc-nd/2.5/ca/*
dc.subjectVille de Montréalfr
dc.subjectVille intelligentefr
dc.subjectDéveloppement durablefr
dc.subjectNouvelles technologies de l’information et des communicationsfr
dc.subjectDéveloppement urbainfr
dc.titleLa ville intelligente comme vecteur pour le développement durable : le cas de la ville de Montréalfr
dc.typeEssaifr
tme.degree.disciplineEnvironnement et développement durablefr
tme.degree.grantorCentre universitaire de formation en environnement et développement durable (CUFE)fr
tme.degree.levelMaîtrisefr
tme.degree.nameM. Env.fr


Files in this document

Thumbnail
Thumbnail

This document appears in the following Collection(s)

Show simple document record

© Joëlle Simard
Except where otherwise noted, this document's license is described as © Joëlle Simard