Show simple document record

dc.contributor.advisorRémillard, Denyse
dc.contributor.authorSénéchal, Émiliefr
dc.date.accessioned2015-07-01T19:57:08Z
dc.date.available2015-07-01T19:57:08Z
dc.date.created2015fr
dc.date.issued2015-07-01
dc.identifier.urihttp://hdl.handle.net/11143/6952
dc.description.abstractL’objectif principal de cet essai est d’offrir aux petites et moyennes entreprises et aux organismes à but non lucratif québécois et canadiens un outil d’information sur les principes de bonne gouvernance et ses bénéfices, ainsi qu’un outil de diagnostic de leur maturité en gouvernance. Cette démarche vise à faire le pont entre les théories, les concepts et leur application concrète dans le design d’un système de gouvernance intégrant les principes de responsabilité sociétale et de création de valeur pour l’organisation et ses parties prenantes. Contrairement aux sociétés ouvertes, ces types d’organisations n’ont aucun cadre légal ou règlementaire les obligeant à mettre en place un système de gouvernance. Cette initiative doit donc émaner de la volonté des décideurs qui, pour ce faire, doivent être convaincus des bénéfices concrets que leur rapportera cet investissement. Tout le défi consiste donc à leur faire voir la gouvernance comme un levier précieux, flexible et adaptable de création de valeur constituant un atout majeur de prospérité pour leur organisation et pour eux-mêmes. L’outil de diagnostic développé dans cet essai leur permet de brosser un portrait de la situation actuelle de leur maturité pour chaque enjeu de performance en gouvernance. Cela leur permet ainsi d’identifier les actions à mettre en œuvre pour réaliser la première étape de leur démarche d’évolution en la matière. Cet outil a été développé à partir de la grille proposée dans Norme BNQ 21000 sur le développement durable et réalisé en regard des meilleures pratiques recensées en gouvernance et en responsabilité sociétale. Parmi les facteurs clés de succès pour la réalisation de la démarche, l’organisation doit s’assurer de l’engagement de tous les décideurs et de la communication en continu de cet engagement auprès de ses parties prenantes. Elle devrait mettre sur pied un comité de gouvernance responsable de la démarche, mais aussi s’assurer de consacrer les ressources nécessaires à la mise en place de mécanismes et d’outils de communication, de sensibilisation et de formation sur la gouvernance et ses bénéfices. En conclusion, la démarche présentée dans cet essai ouvre la porte à de multiples possibilités de développement, de synergie et de complémentarité entre la gouvernance et d’autres champs d’expertise. C’est par ce genre d’ouverture à de nouvelles façons de réfléchir ou d’approcher nos enjeux que nous arriverons un jour à ce que chacun d’entre nous, individu ou organisation, assume pleinement la responsabilité et les impacts de ses décisions et de ses activités sur la société et sur l’environnement, faisant ainsi du comportement éthique et transparent la norme.fr
dc.language.isofrefr
dc.publisherUniversité de Sherbrookefr
dc.rights© Emilie Sénéchalfr
dc.rightsAttribution - Pas d’Utilisation Commerciale - Pas de Modification 2.5 Canada*
dc.rights.urihttp://creativecommons.org/licenses/by-nc-nd/2.5/ca/*
dc.subjectNorme BNQ 21000fr
dc.subjectISO 26000fr
dc.subjectGouvernancefr
dc.subjectDiagnostic en gouvernancefr
dc.subjectResponsabilité sociétalefr
dc.subjectConseil d'administrationfr
dc.subjectAdministrateurfr
dc.subjectPartie prenantefr
dc.subjectMeilleures pratiquesfr
dc.subjectDéveloppement durablefr
dc.titleUn outil de diagnostic en gouvernance pour les organisationsfr
dc.typeEssaifr
tme.degree.disciplineEnvironnement et développement durablefr
tme.degree.grantorCentre universitaire de formation en environnement et développement durable (CUFE)fr
tme.degree.levelMaîtrisefr
tme.degree.nameM. Env.fr


Files in this document

Thumbnail
Thumbnail

This document appears in the following Collection(s)

Show simple document record

© Emilie Sénéchal
Except where otherwise noted, this document's license is described as © Emilie Sénéchal