Show simple document record

dc.contributor.advisorBesnard, Thérèse
dc.contributor.authorCotnoir, Marie-Joséefr
dc.date.accessioned2015-04-29T13:57:37Z
dc.date.available2015-04-29T13:57:37Z
dc.date.created2015fr
dc.date.issued2015-04-29
dc.identifier.urihttp://hdl.handle.net/11143/6768
dc.description.abstractLa transition vécue par les enfants qui passent de leur milieu familial ou d’un service de garde à la maternelle correspond à une période de changements importants qui peut représenter une opportunité de croissance bénéfique pour l’enfant. La majorité des enfants adopteront une attitude motivée et vivront cette transition à la maternelle comme une expérience positive (Pianta et Kraft-Sayer, 1999). Pour certains enfants cette étape peut représenter un défi de taille particulièrement pour les enfants qui n’ont pas développé les habiletés nécessaires pour commencer leur scolarisation (Doherty, 1997; Ladd, Herald et Kochel, 2006; McKenzie, 2009). L’objectif du présent mémoire est d’évaluer une des stratégies pour faciliter la transition à la maternelle mise en place dans une localité en Estrie. Cette stratégie appelée « Outil Mon Portrait » (OMP) est un outil de communication entre le milieu des services de garde et le milieu scolaire. Le cadre théorique de ce mémoire est un modèle modèle écologique et dynamique de la transition scolaire développé par Rimm-Kaufmann et Pianta (2006). Dans ce modèle l’enfant est au centre des systèmes. Spécifiquement adapté à la transition, ce modèle se définit premièrement par des interactions entre les principaux milieux de développement de l’enfant que sont la maison, le service de garde éducatif et l’école. Une recension des écrits scientifiques a été effectuée tentant de répondre à la question suivante: quelles sont les différentes stratégies mises en place pour amoindrir les impacts de la transition à la maternelle et lesquelles sont associées à l’adaptation scolaire des enfants est la question de la recension? Regroupant 13 études, cinq de études recensées ont utilisé un devis de recherche descriptif, quatre autres études ont utilisé un devis corrélationnel, trois études ont utilisé un devis prédictif et enfin une dernière étude différente des autres puisqu’elle ne traite pas directement des stratégies mises en place pour favoriser la transition de la maternelle, mais s’intéresse plutôt à l’influence de la perception qu’a l’enfant de l’école lors de la transition. Bien qu’un nombre modeste d’études soient réalisées, il est possible de répondre cette question par au moins cinq constats : 1) les stratégies de transition avant le début de la rentrée seraient plus bénéfiques pour les enfants, 2) les stratégies visant l’enfant et sa famille sont associées à l’adaptation des enfants à la maternelle particulièrement la visite à la maternelle, 3) le nombre de stratégies différentes offertes aux familles aurait un plus grand effet chez les enfants de famille avec faible revenu et aurait davantage d’influence sur l’implication des parents de ce même milieu, 4) l’implication du parent tout au long de la transition serait essentielle, 5- la communication entre le milieu de la prématernelle et de la maternelle concernant un enfant serait prédictive de l’adaptation de l’enfant à la maternelle. L’objectif spécifique de ce mémoire est d’évaluer la validité du portrait de l’enfant offert par l’OMP (outil de communication entre le milieu des services de garde et le milieu scolaire) en le comparant avec un outil reconnu pour ses qualités psychométriques soit l’Instrument de mesure du développement de la petite enfance IMDPE. Pour ce faire, une analyse de la cohérence interne des échelles de l’OMP a été effectuée. Suite à cette analyse un nouveau regroupement d’échelles a été proposé passant de 5 échelles à 3 (Autonomie, Sociabilité, Connaissances). Ces nouvelles échelles de l’OMP « Autonomie », « Sociabilité » et « Connaissances » correspondent respectivement assez bien à trois échelles de l’IMDPE. Par la suite afin de vérifier la capacité de l’OMP à prédire le niveau de préparation scolaire une comparaison entre niveau de développement alors que l'enfant est dans son milieu de garde selon l'OMP et selon l'IMDPE et son niveau de préparation scolaire lorsque l'enfant est la maternelle selon l'IMDPE (10 mois plus tard). L'ensemble des analyses (corrélation, test-retest) démontrent que l'OMP présente une capacité à prédire le niveau de préparation scolaire similaire à celle de l'IMDPE. Cette étude n’est que le 1er jalon de l’évaluation de cette stratégie de transition, et s’inscrite dans un projet plus vaste Besnard, Cotnoir, Letarte et Lemelin, (2014). Comme retombées, la communauté de Magog aurait intérêt à modifier l’OMP selon les nouveaux regroupements d’échelles proposés et à ajouter une échelle de qualité pour le développement langagier et moteur afin de mieux identifier les forces et les vulnérabilités des enfants et ainsi en améliorer la validité.fr
dc.language.isofrefr
dc.publisherUniversité de Sherbrookefr
dc.rights© Marie-Josée Cotnoirfr
dc.subjectStratégiefr
dc.subjectCommunicationfr
dc.subjectTransition scolairefr
dc.subjectMaternellefr
dc.titleÉvaluation d’une stratégie pour faciliter la transition scolaire des enfants à la maternelle: l’Outil Mon portrait de Magogfr
dc.typeMémoirefr
tme.degree.disciplineSciences de l'éducationfr
tme.degree.grantorFaculté d'éducationfr
tme.degree.levelMaîtrisefr
tme.degree.nameM.A.fr


Files in this document

Thumbnail

This document appears in the following Collection(s)

Show simple document record