Show simple document record

dc.contributor.advisorLemelin, Jean-Pascalfr
dc.contributor.authorVézina, Karinefr
dc.date.accessioned2014-05-14T14:21:23Z
dc.date.available2014-05-14T14:21:23Z
dc.date.created2010fr
dc.date.issued2010fr
dc.identifier.isbn9780494707876fr
dc.identifier.urihttp://savoirs.usherbrooke.ca/handle/11143/671
dc.description.abstractLe tempérament de l'enfant, la sensibilité maternelle, ainsi que certains facteurs de risque psychosociaux plus distaux tels que le faible niveau socio-économique des familles, ont tous été établis comme des facteurs pouvant contribuer au développement des problèmes de comportement chez les enfants. Cependant, très peu d'études ont été réalisées afin d'examiner les contributions relatives de chacune de ces catégories de variables à l'intérieur d'un modèle de prédiction plus spécifique, et ce, particulièrement au cours de la petite enfance, comme le suggèrent la plupart des approches bioécologiques récentes sur le développement de l'enfant. En conséquence, peu d'hypothèses portant précisément sur les processus de développement des problèmes de comportement ont été vérifiées empiriquement. Ceci est l'objectif général du présent projet. Les participants (62 dyades enfant-mère adolescente; 27 dyades enfant-mère adulte) sont issus d'un projet portant sur le développement d'enfants nés de mères adolescentes.Le tempérament de l'enfant (évalué par les mères à l'aide du Questionnaire d'évaluation du comportement de l'enfant) et la sensibilité maternelle (évaluée par des observateurs indépendants avec le Tri-de-cartes de sensibilité maternelle) sont mesurés à 15 et 18 mois lors de deux visites semi-structurées au domicile des participants.Le niveau de risque psychosocial est déterminé par le fait d'être né de mère adolescente (1) ou de mère adulte (0). Les problèmes de comportement sont évalués par les mères et par les éducatrices des enfants en CPE à 36 mois à l'aide du Child Behavior Checklist for ages 1.5-5 (CBCL) et du Caregiver-Teacher Report Form for ages 1.5-5 (C-TRF). Les résultats démontrent que les contributions relatives des différentes variables prédictives dans la prédiction des problèmes de comportement varient selon la dimension tempéramentale considérée, le type de problème examiné (intériorisés ou extériorisés) et le répondant utilisé afin de rapporter les problèmes (les mères ou les éducatrices). Lorsque les mères rapportent les problèmes, la variable qui est la plus importante afin de prédire les problèmes extériorisés est le tempérament de l'enfant alors que la variable qui est la plus importante afin de prédire les problèmes intériorisés est le niveau de risque psychosocial. La sensibilité maternelle est la variable la plus importante afin de prédire les problèmes intériorisés lorsque ces problèmes sont rapportés par les éducatrices. Aucun effet d'interaction n'a été trouvé significatif dans la prédiction des problèmes de comportement extériorisés et un seul effet d'interaction a été trouvé significatif dans la prédiction des problèmes de comportement intériorisés, ce qui suggère l'absence quasi-totale d'effets modérateurs impliquant les variables indépendantes.fr
dc.language.isofrefr
dc.publisherUniversité de Sherbrookefr
dc.rights© Karine Vézinafr
dc.subjectMères adolescentesfr
dc.subjectExtériorisésfr
dc.subjectIntériorisésfr
dc.subjectProblèmes de comportementfr
dc.subjectRisque psychosocialfr
dc.subjectSensibilité maternellefr
dc.subjectTempéramentfr
dc.titleLes contributions relatives du tempérament de l'enfant, de la sensibilité maternelle et du risque psychosocial dans la prédiction des problèmes de comportement à l'âge préscolairefr
dc.typeMémoirefr
tme.degree.disciplinePsychoéducationfr
tme.degree.grantorFaculté d'éducationfr
tme.degree.levelMaîtrisefr
tme.degree.nameM. Sc.fr


Files in this document

Thumbnail

This document appears in the following Collection(s)

Show simple document record