Show simple document record

dc.contributor.advisorBerry, Alain
dc.contributor.advisorAtalla, Noureddine
dc.contributor.authorMoro, Clémentfr
dc.date.accessioned2015-02-27T15:54:57Z
dc.date.available2015-02-27T15:54:57Z
dc.date.created2014fr
dc.date.issued2015-02-27
dc.identifier.urihttp://hdl.handle.net/11143/6616
dc.description.abstractLe bruit est aujourd'hui un enjeu majeur dans l'aéronautique. Au coeur d'un milieu concurrentiel, les motoristes aéronautiques doivent réduire les émissions sonores de leurs produits pour améliorer le confort des passagers des avions. C'est le cas de Pratt and Whitney Canada (P&WC) qui doit réduire le niveau sonore de ses moteurs, et donc avant tout connaître ces sources sonores. L'objectif de ce projet de recherche est d'identifier et de discriminer les sources acoustiques des sources aéroacoustiques de moteurs d'avions fabriqués par P&WC placés dans des cellules de tests. Ces cellules sont déjà utilisées à des fins aéroacoustiques par P&WC. Pour ce faire, l'utilisation d'outils de calcul numériques est primordiale pour simuler le problème. Dans un premier temps, ils permettront de dimensionner une antenne (géométrie, nombre de microphones, envergure) de manière optimale pour effectuer la mesure du champ acoustique généré par les sources sonores. Ensuite, les simulations numériques permettront de proposer des algorithmes de localisation de sources sonores se basant sur la technique de formation de voies (beamforming en anglais). Ils doivent s'adapter aux conditions expérimentales imposées par P&WC. En effet, toutes les mesures se font dans les salles de test de P&WC, qui sont des milieux réverbérants. Les murs de ces salles réfléchissent les ondes acoustiques, ajoutant ainsi du bruit indésirable au signal initial, rendant l'établissement de la cartographie sonore plus difficile, voire inexact. Des mesures dans les salles de test de P&WC permettront de les caractériser acoustiquement (temps de réverbération, coefficient de réflexion des murs etc...). Ensuite, des expériences en salle réverbérante au Groupe d'Acoustique de l'Université de Sherbrooke (GAUS) seront menées pour valider différentes approches du problème. L'application aux salles de P&WC suivra. La technique sera compatible avec tous les moteurs de P&WC (et même généralisable à une multitude d'autres situations). Elle permettra d'identifier et de localiser les sources acoustiques des moteurs.fr
dc.language.isofrefr
dc.publisherUniversité de Sherbrookefr
dc.rights© Clément Morofr
dc.subjectFormation de voiesfr
dc.subjectAntennerie acoustiquefr
dc.subjectDétection de sources sonoresfr
dc.subjectMilieu réverbérantfr
dc.subjectTurboréacteur d'avionfr
dc.subjectAéroacoustiquefr
dc.titleLocalisation de sources sonores par techniques d’antennes en milieu réverbérantfr
dc.typeMémoirefr
tme.degree.disciplineGénie mécaniquefr
tme.degree.grantorFaculté de géniefr
tme.degree.levelMaîtrisefr
tme.degree.nameM. Sc. A.fr


Files in this document

Thumbnail

This document appears in the following Collection(s)

Show simple document record