Show simple document record

dc.contributor.advisorSpino, Claudefr
dc.contributor.authorAïssa, Kévinfr
dc.date.accessioned2015-02-24T14:39:40Z
dc.date.available2015-02-24T14:39:40Z
dc.date.created2013fr
dc.date.issued2013fr
dc.identifier.urihttp://hdl.handle.net/11143/6566
dc.description.abstractLes chimistes comme tous travailleurs ont besoin d'outils pour leur travail, en l'occurrence les réactions chimiques. Ces outils permettent aux chimistes de transformer la matière et ainsi de fabriquer des produits naturels ou non-naturels à partir de précurseurs aisément disponibles. Par exemple, le menthol est un additif naturel d'une grande importance industrielle et il est synthétisé à partir du pinne qui est extrait des aiguilles de pins à coût modéré. C'est pourquoi, il est fondamental de concevoir et développer de tels outils. Afin de connaître les étendues possibles d'application, le chimiste effectue un travail dit de méthodologie. De nombreux essais sont réalisés de façon précise et rationnelle pour déterminer les limites et les avantages de la réaction d'intérêt. Dans ce mémoire, la réaction d'intérêt est une cycloaddition (4+1) intramoléculaire formelle. Lors de cette réaction deux liens carbone-carbone sont formés. Cela permet de passer d'une structure simple linéaire à une structure complexe bicyclique, présentant un levier synthétique, la double liaison. Dans la première partie de l'introduction de ce mémoire sont rapportées toutes les utilisations des aminocarbènes, c'est-à-dire les carbènes avec un atome d'azote en position a du carbène. On s'est restreint aux carbènes métalliques, de type Fisher. On a détaillé plus précisément les aminocarbènes de chrome, qui sont au coeur de ce projet. La seconde partie de l'introduction présente brièvement les réactions de cycloaddition (4+1) rapportées dans la littérature, nous détaillons plus particulièrement les réactions de cycloaddition (4+1) utilisant des carbènes de chrome. Nous arrivons alors à la première réaction de cycloaddition (4+1) intermoléculaire, mettant en jeu un diène neutre et un aminocarbène de chrome et nous résumons ensuite les travaux de Louis-Philippe Lefebvre. Le deuxième chapitre du mémoire décrit les efforts effectués afin d'élargir l'étendue de la réaction et la compréhension du mécanisme réactionnel des réactions de cycloaddition (4+1) formelle où les substrats présentent des différences électroniques et de grandeur de cycles créés. Nous discutons des apports des résultats obtenus et du chemin qu'il reste à parcourir pour compléter l'étude de cette réaction et de l'appliquer en synthèse totale de produits naturels.fr
dc.language.isofrfr
dc.publisherUniversité de Sherbrookefr
dc.rights© Kévin Aïssafr
dc.subjectCarbènes de Fisherfr
dc.subjectCyclopentènesfr
dc.subjectAminocarbènesfr
dc.subjectCycloadditions (4+1)fr
dc.titleCycloadditions (4+1) intramoléculaires entre des aminocarbènes de chrome et différents diènesfr
dc.typeMémoirefr
tme.degree.disciplineChimiefr
tme.degree.grantorFaculté des sciencesfr
tme.degree.levelMaîtrisefr
tme.degree.nameM. Sc.fr


Files in this document

Thumbnail

This document appears in the following Collection(s)

Show simple document record