Show simple document record

dc.contributor.advisorBrzezinski, Ryszardfr
dc.contributor.authorZitouni, Minafr
dc.date.accessioned2015-02-24T14:09:59Z
dc.date.available2015-02-24T14:09:59Z
dc.date.created2013fr
dc.date.issued2013fr
dc.identifier.urihttp://hdl.handle.net/11143/6565
dc.description.abstractLe but de mon projet de doctorat est la recherche de chitosanases thermostables qui peuvent mener la réaction d'hydrolyse du chitosane à de hautes températures. La procédure mise au point pour isoler ces chitosanases était planifiée pour moduler l'effet antimicrobien du chitosane qui augmente avec son poids moléculaire. Les objectifs spécifiques de ce projet sont, mettre au point un nouveau dosage de Csn, purifier, caractériser et cloner le gène des chitosanases les plus thermostables sélectionnées et mettre au point un milieu de production de chitosanase. La première étape du projet est la recherche de nouvelles chitosanases thermostables, via un criblage ciblé de bactéries productrices de chitosanases. En effet, une nouvelle méthode d'enrichissement était utilisée par l'ajout de chitosane de différents poids moléculaires à notre source bactérienne, soit les composts. La deuxième étape, est la réalisation d'un dosage de l'activité chitosanase en utilisant le soluble-dyed Remazol Brillant Bleu-Chitosane (sRBB-C) qui a été mise au point pour détecter à grande échelle une activité chitosanase de manière facile et rapide. Enfin, la troisième étape est un test de thermostabilité en présence de substrat, appliqué à des chitosanases choisies, pour sélectionner les plus performantes à l'étape de la purification. Parmi le lot de chitosanases testées, la chitosanase notée Csn1794 s'est distinguée par sa thermostabilité à 70 degrés C, ainsi elle a été retenue pour des études plus approfondies. Les études biochimiques réalisées sur la Csn1794 après purification ont révélé qu'elle a un poids moléculaire de 40 kDa, un pH optimal de 4.8 et des K[indice inférieur m] et k[indices inférieurs cat] de 0.042 mg/ml et 7588 min[indices supérieurs -1] respectivement. Le temps de demi-vie de la Csn1794 en présence de chitosane est plus de 20 heures à 70 degrés C. L'activité de la Csn1794 varie légèrement avec le degré d'acétylation du chitosane, elle hydrolyse la carboxyméthyl-cellulose, mais pas la chitine. Le clonage du gène de la Csn1794 par génétique inverse a permis de déterminer sa séquence. Ce gène codé pour une protéine de 441 acides aminés. La Csn1794 appartient à la famille 8 des glycosides hydrolases (GH8). Le rang taxonomique de l'isolat produisant la Csn1794 a été déterminé par des méthodes classiques ainsi que par des tests de biologie moléculaire. Les résultats obtenus indiquent qu'il s'agit d'un isolat appartenant à une espèce non caractérisée appartenant au genre Paenibacillus qu'on a appelé Paenibacillus sp. 1794. Enfin, la méthode de plan d'expériences était utilisée pour mettre au point le milieu de production de la Csn1794. Les essais réalisés par les plans d'expériences Plackett-Burman ont permis non seulement de définir un milieu de base pour la production de la Csn1794, mais aussi les oligosaccharides et le sucrose se sont distingués comme facteurs à effet nettement positif sur la production de la Csn1794. Les essais par plans d'expérience Box-Hunter ont permis l'étude d'interactions entre les différents facteurs dont le niveau était déterminé par les plans Taguchi. Les résultats obtenus indiquent qu'en plus de milieu de base, l'ajout de 10g/l de glucosamine, 7g/l d'oligosaccharide et 4g/l de sucrose constitue la meilleure combinaison pour un milieu qui permet de produire une moyenne de 7U/ml de Csn1794 d'une manière constante. En conclusion, nous disposons d'une nouvelle chitosanase thermostable, facile à produire et à purifier, qui sera un outil adéquat pour l'application au niveau industriel. Ceci va non seulement permettre de mener le processus d'hydrolyse de chitosane à haute température, mais aussi d'utiliser de grandes concentrations de substrat sans que la viscosité ne devienne excessive. Au niveau de la recherche fondamentale, la Csn1794 peut nous apporter plus d'informations d'une part, sur la thermostabilité des enzymes et d'autre part, sur les enzymes de la famille GH8, notamment les chitosanases.fr
dc.language.isofrfr
dc.publisherUniversité de Sherbrookefr
dc.rights© Mina Zitounifr
dc.subjectGlycoside hydrolasefr
dc.subjectFermentationfr
dc.subjectSubstratfr
dc.subjectThermostabilitéfr
dc.subjectChitosanasefr
dc.subjectChitooligosaccharidefr
dc.subjectChitosanefr
dc.titleSélection et caractérisation d'une nouvelle chitosanase thermostablefr
dc.typeThèsefr
tme.degree.disciplineBiologiefr
tme.degree.grantorFaculté des sciencesfr
tme.degree.levelDoctoratfr
tme.degree.namePh.D.fr


Files in this document

Thumbnail

This document appears in the following Collection(s)

Show simple document record