Show simple document record

dc.contributor.advisorFrappier, Marcfr
dc.contributor.authorDiagne, Famafr
dc.date.accessioned2015-02-24T14:09:47Z
dc.date.available2015-02-24T14:09:47Z
dc.date.created2013fr
dc.date.issued2013fr
dc.identifier.urihttp://hdl.handle.net/11143/6544
dc.description.abstractRésumé: Les propriétés que l'on souhaite exprimer sur les applications système d'information ne peuvent se restreindre aux propriétés statiques, dites propriétés d'invariance, qui portent sur des états du système pris au même moment. En effet, certaines propriétés, dites propriétés dynamiques, peuvent faire référence à l'état passé ou futur du système. Les travaux existants sur la vérification de telles propriétés utilisent généralement le model checking dont l'efficacité pour le domaine des systèmes d'information est plutôt réduite à cause de l'explosion combinatoire de l'espace des états. Aussi, les techniques, fondées sur la preuve, requièrent des connaissances assez avancées en termes de raisonnement mathématique et sont donc difficiles à mettre en œuvre d'autant plus que ces dernières ne sont pas outillées. Pour pallier ces limites, nous proposons dans cette thèse des méthodes de vérification de propriétés dynamiques basées sur la preuve en utilisant la méthode formelle B. Nous nous intéressons principalement aux propriétés d'atteignabilité et de précédence pour lesquelles nous avons défini des méthodes de génération d'obligations de preuve permettant de les prouver. Une propriété d'atteignabilité permet d'exprimer qu'il existe au moins une exécution du système qui permet d'atteindre un état cible à partir d'un état initial donné. Par contre, la propriété de précédence permet de s'assurer qu'un état donné du système est toujours précédé par un autre état. Afin de rendre ces différentes approches opérationnelles, nous avons développé un outil support qui permet de décharger l'utilisateur de la tâche de génération d'obligations de preuve qui peut être longue et fastidieuse.||Abstract: The properties that we would like to express on data-intensive applications cannot be limited to static properties, called invariance properties , that depend on states taken at the same time. Indeed, some properties, called dynamic properties, may refer to the past or the future states of the system. Existing work on the verification of such properties typically use model checking whose effectiveness for data-intensive applications is rather limited due to the combinatorial explosion of the state space. In addition, the techniques, based on the proof, require fairly advanced knowledge and mathematical reasoning especially that they are not always supported by tools. To overcome these limitations, we propose in this thesis proof-based verification approaches that use the B formal method. We are mainly interested in reachability and precedence properties for which we defined formal rules to generate proof obligations that permit to discharge them. A reachability property expresses that there is at least one execution scenario that permits to reach a target state from a given initial state while a precedence property ensures that a given system state is always preceded by another state. To make these different approaches workable, we have developed a support tool that permits to discharge the users from tedious and error-prone tasks.fr
dc.language.isofrfr
dc.publisherUniversité de Sherbrookefr
dc.rights© Fama Diagnefr
dc.subjectAutomatisationfr
dc.subjectMéthode Bfr
dc.subjectPreuvefr
dc.subjectPropriétés dynamiquesfr
dc.subjectSystèmes d'informationfr
dc.titlePreuve de propriétés dynamiques en Bfr
dc.typeThèsefr
tme.degree.disciplineInformatiquefr
tme.degree.grantorFaculté des sciencesfr
tme.degree.grantotherUniversité d'Evry Val d'Essonnefr
tme.degree.levelDoctoratfr
tme.degree.namePh.D.fr


Files in this document

Thumbnail

This document appears in the following Collection(s)

Show simple document record