Show simple document record

dc.contributor.advisorHarvey, Stevefr
dc.contributor.authorViau, Marie-Evefr
dc.date.accessioned2015-02-23T22:29:03Z
dc.date.available2015-02-23T22:29:03Z
dc.date.created2012fr
dc.date.issued2012fr
dc.identifier.urihttp://hdl.handle.net/11143/6485
dc.description.abstractDans le courant de la psychologie positive, cette thèse s'intéresse à des concepts qui pourraient aider les individus à vivre une expérience de travail plus optimale et, indirectement, à limiter les conséquences nuisibles du stress professionnel. Plus spécifiquement, la présente étude a pour but d'explorer les liens entre le travail émotionnel, la passion du travail, la santé psychologique des employés et leur performance contextuelle au travail, entre autres en explorant un possible effet simultané du travail émotionnel et de la passion du travail sur les autres variables à l'étude et en déterminant si le travail émotionnel et la passion du travail interagissent pour influencer la santé psychologique et la performance des employés. Cent quatre-vingt-dix-huit employés du domaine de la santé et des services sociaux ont pris part à cette étude en complétant un questionnaire écrit visant à mesurer leur niveau de travail émotionnel (jeu en surface, jeu en profondeur et émotions naturellement ressenties), de passion du travail (passion harmonieuse et passion obsessive), de santé psychologique et de performance contextuelle au travail. Les résultats obtenus suggèrent une relation négative entre le niveau de jeu en surface, de santé psychologique et de performance contextuelle des participants, ainsi qu'une relation négative entre le niveau de passion obsessive et de santé psychologique des individus. À l'opposé, une personne rapportant un haut niveau de passion harmonieuse semble également rapporter de hauts niveaux de santé psychologique et de performance contextuelle au travail. Enfin, les résultats laissent entendre que le jeu en profondeur présente également une relation positive avec la performance contextuelle des travailleurs. Les analyses de régression multiples, quant à elles, révèlent que le travail émotionnel et la passion du travail peuvent avoir un effet simultané sur le niveau de santé psychologique et de performance contextuelle des individus. En ce qui a trait au test de l'effet d'interaction entre les variables à l'étude, les résultats indiquent que la passion harmonieuse joue le rôle de variable modératrice dans les relations entre le jeu en surface, le santé psychologique et la performance contextuelle des individus et entre les émotions naturellement ressenties et la performance des participants. De son côté, la passion obsessive agit à titre de variable modératrice dans les relations entre le jeu en surface et la performance contextuelle des employés et entre les émotions naturellement ressenties et le niveau de performance des individus. Les principales conclusions de cette étude soulignent l'importance de mettre l'accent sur certaines stratégies de travail émotionnel et de passion du travail pour faciliter l'atteinte d'une expérience de travail optimale, mais aussi d'éventuellement tenter de favoriser des combinaisons plus optimales de ces différentes caractéristiques chez les travailleurs.fr
dc.language.isofrfr
dc.publisherUniversité de Sherbrookefr
dc.rights© Marie-Eve Viaufr
dc.subjectPsychologie positivefr
dc.subjectPerformance contextuellefr
dc.subjectSanté psychologiquefr
dc.subjectPassion du travailfr
dc.subjectTravail émotionnelfr
dc.titleSanté psychologique et performance des employés : l'influence du travail émotionnel et de la passion du travailfr
dc.typeThèsefr
tme.degree.disciplinePsychologiefr
tme.degree.grantorFaculté des lettres et sciences humainesfr
tme.degree.levelDoctoratfr
tme.degree.namePh.D.fr


Files in this document

Thumbnail

This document appears in the following Collection(s)

Show simple document record