Show simple document record

dc.contributor.advisorWatteyne, Nathaliefr
dc.contributor.authorSattouf, Nadafr
dc.date.accessioned2015-02-23T22:29:01Z
dc.date.available2015-02-23T22:29:01Z
dc.date.created2012fr
dc.date.issued2012fr
dc.identifier.urihttp://hdl.handle.net/11143/6479
dc.description.abstractDans le foisonnement et la diversité de la production romanesque, l'écriture baroque semble être une manifestation de la culture moderne, dans le sens où la sensibilité de l'homme s'écarte de la vraisemblance pour se retrouver, face à l'écroulement des certitudes, dans un monde en mouvement. De nos jours, l'esthétique néo-baroque en littérature se caractérise par l'éclatement des formes, l'instabilité, la multiplicité des voix et des points de vue, ainsi que la surenchère stylistique. Pour couvrir les aspects du néo-baroque, cette thèse propose de dresser une typologie du baroque qui appelle un retour sur le contexte historique de la Contre-Réforme, ainsi des définitions de la polyphonie et du dialogisme à partir des travaux de Mikhaïl Bakhtine, sans oublier l'intertextualité dont Julia Kristeva pose les fondements. J'aborderai trois perspectives d'analyse, dont le foisonnement et la métamorphose des personnages, l'éclatement de la structure narrative et la polyphonie, dans les univers fascinants des deux romans contemporains : Les Filles du Calvaire de Pierre Combescot (1991) et Mon nom est Rouge d'Orhan Pamuk (2001 [1998]). Je voudrai ainsi examiner deux romans qui s'insèrent dans deux contextes socio-politiques. J'y dégagerai deux manifestations du nouveau baroque, dues au dérèglement des codes narratifs et à l'abondance discursive. Si le roman de Combescot prône la diversité et la richesse du goût baroque, s'il cultive le bizarre, le réalisme proche d'un irréalisme exacerbé par l'impossibilité de pénétrer un monde proliférant, celui de Pamuk privilégie les voix croisées de monologues et la polyphonie discursive qui reflète un pan de l'histoire politique de la Turquie. L'étude de ces romans mène à la création d'un récit de fiction Meramérique , qui se veut une tentative de saisie baroque, selon des affinités électives avec l'imaginaire foisonnant. Les textes, chargés de terre, reflètent l'engagement des personnages dans la vie. Le rêve d'émigrer vers le Nouveau Monde y est un fil conducteur. Le texte omet pourtant tout détail sur l'arrivée des personnages en Amérique; il se met au service d'un monde fragmenté où la reprise des mêmes gestes organise son fonctionnement. Le texte mène aussi un discours sur l'imaginaire d'un village libanais Aïn Adam, dont les destinées des personnages interfèrent, remontent à la surface du texte afin de sauvegarder une mémoire que les uns veulent préserver alors que les autres la considèrent dérisoire. La présentation du processus de création oscille, quant à elle, entre le récit d'une vie et la réflexion sur la structure de Meramérique comme recueil de nouvelles. Réfléchir sur le processus permettrait de comprendre comment la terre d'où on vient est exigeante, et de rassembler les parcelles d'une mémoire à même la ruine de sa chair. La structure de Meramérique suggère de nombreux rapprochements avec le néobaroque. Les fictions se regroupent selon un système de polytextualité, lequel génère une certaine continuité sans nuire à l'unité de la fiction. Les effets de sens qui résultent de la structure du texte produisent de l'ambiguïté quant à l'inscription de Meramérique à un système déterminé.fr
dc.language.isofrfr
dc.publisherUniversité de Sherbrookefr
dc.rights© Nada Sattouffr
dc.subjectPolyphonie et dialogismefr
dc.subjectRomans et nouvellesfr
dc.subjectOrhan Pamukfr
dc.subjectPierre Combescotfr
dc.subjectNéo-baroquefr
dc.titleRomans néo-baroques. Suivi de Meramérique (récits)fr
dc.typeThèsefr
tme.degree.disciplineLettres et littératurefr
tme.degree.grantorFaculté des lettres et sciences humainesfr
tme.degree.levelDoctoratfr
tme.degree.namePh.D.fr


Files in this document

Thumbnail

This document appears in the following Collection(s)

Show simple document record