Show simple document record

dc.contributor.advisorPuentes-Neuman, Guadalupefr
dc.contributor.authorRossignol, Anniefr
dc.date.accessioned2015-02-23T22:28:59Z
dc.date.available2015-02-23T22:28:59Z
dc.date.created2013fr
dc.date.issued2013fr
dc.identifier.urihttp://hdl.handle.net/11143/6475
dc.description.abstractDepuis les travaux de Bowlby (1969, 1977), la recherche a démontré l'influence de la relation d'attachement entre l'enfant et son parent sur le développement ultérieur de l'individu. Bien que les études dans le domaine de l'attachement aient permis de documenter certaines concordances entre les représentations d'attachement du parent et la sécurité d'attachement de l'enfant à son parent, il demeure difficile d'expliquer comment ces représentations d'attachement sont transmises d'une génération à une autre. Récemment, des chercheurs sont parvenus à démontrer que la fonction réflexive du parent permet de prédire la sécurité de l'attachement chez l'enfant. Par fonction réflexive (FR) on entend la capacité du parent de comprendre son propre comportement et celui de son enfant en fonction des états mentaux (pensées, désirs, croyances, sentiments) et des intentions sous-jacents. Il apparaît donc justifié d'intervenir auprès des dyades mère-enfant à risque dans le but de favoriser le développement de la fonction réflexive parentale (FRP) afin d'engendrer un impact sur l'enfant. La méthode Watch, Wait, and Wonder (3W), une approche psychothérapeutique utilisée auprès des dyades parent-enfant, propose au parent d'adopter une position d'observateur de son enfant, position qui favoriserait le développement de la FRP. La présente étude a permis de documenter l'évolution de la FR de mères issues d'une population à risque en évaluant leur FRP avant et après .une intervention psychothérapeutique selon l'approche 3W se déroulant en quinze séances. Les résultats suggèrent que les mères présentant une FRP plus élaborée profiteraient davantage de la méthode d'intervention 3W que les mères présentant une FRP plus limitée au départ. À la lumière de ces résultats, l'auteure propose des ajustements à la méthode 3W susceptibles de favoriser l'évolution de la FRP.fr
dc.language.isofrfr
dc.publisherUniversité de Sherbrookefr
dc.rights© Annie Rossignolfr
dc.subjectDyade mère-enfant à risquefr
dc.subjectApproche Watch, Wait, and Wonderfr
dc.subjectFonction réflexive parentalefr
dc.titleL'approche Watch, Wait and Wonder et la fonction réflexive parentalefr
dc.typeThèsefr
tme.degree.disciplinePsychologiefr
tme.degree.grantorFaculté des lettres et sciences humainesfr
tme.degree.levelDoctoratfr
tme.degree.nameD. Ps.fr


Files in this document

Thumbnail

This document appears in the following Collection(s)

Show simple document record