Show simple document record

dc.contributor.advisorMandeville, Luciefr
dc.contributor.authorLambert, Jacinthefr
dc.date.accessioned2015-02-23T22:28:55Z
dc.date.available2015-02-23T22:28:55Z
dc.date.created2013fr
dc.date.issued2013fr
dc.identifier.urihttp://hdl.handle.net/11143/6463
dc.description.abstractL’art-thérapie est une approche thérapeutique fondée sur les principes de la psychologie et de l’expression artistique, plus spécifiquement les arts visuels. Cette approche propose un processus d’expression, de transformation et d’actualisation de soi en utilisant une communication tant par l’image que par les mots (AATQ, 2012). Cette association (images/mots) augmente la probabilité de dépister des problèmes et de susciter des solutions qui ne pourraient être uniquement évoqués en thérapie verbale. Pour sa part, la psychologie positive s’est développée dans le but d’encourager le développement des forces personnelles et d’accroître la satisfaction de vie. Inspirés de ce courant, Seligman, Rashid et Parks (2006) proposent la psychothérapie positive afin de prévenir et traiter divers problèmes cliniques en favorisant l’expérience humaine positive. L’expérience humaine positive se définit selon trois composantes : la vie plaisante, la vie engagée et la vie significative. La vie plaisante se rapporte aux émotions positives vécues dans le quotidien. La vie engagée correspond aux forces de caractère ainsi qu’à la capacité de s’investir dans des expériences optimales "flow". La vie significative s’applique au sentiment d’appartenance au bien commun et à son implication dans celui-ci. Le but de la présente recherche est d’énoncer les stratégies positives mises de l’avant par le courant de la psychologie positive, et ce, dans une démarche en art-thérapie. Cette recherche cible deux objectifs : décrire les stratégies art-thérapeutiques qui suscitent une expérience humaine positive et exposer comment, en tant qu’art-thérapeute, nous appliquons ces mêmes stratégies. La recherche s’inscrit dans un paradigme qualitatif et est de nature descriptive et exploratoire. Elle consiste en une recherche-action de type praxéologique qui s’appuie sur l’observation de notre propre pratique professionnelle. Huit clients ont été rencontrés au cours de séances enregistrées sur bande sonore en art-thérapie menées par la chercheure-acteure. Une grille d’auto-observation a permis à la chercheure-acteure de collecter les données à partir de ces enregistrements et de les colliger dans un journal de pratique. Une analyse qualitative de théorisation ancrée a été réalisée à partir de la collecte des données. Puis, des entretiens d’explicitation ont été mis en place pour compléter la collecte et l’analyse des données. Cette recherche permet de dégager seize stratégies positives en art-thérapie regroupées autour des trois composantes de l’expérience humaine positive. Six stratégies positives enrichissent la "vie plaisante", cinq soutiennent la "vie engagée" et cinq autres consolident la "vie significative". Cette recherche permet également de mettre en lumière un modèle personnel d’intervention positive en art-thérapie "A.R.T." où les stratégies positives se développent sur un continuum d’actions de création (Agir), de réflexions et de verbalisations (Réfléchir) et de transferts des expériences et des connaissances acquises au cours d’une démarche art-thérapeutique dans le quotidien de la personne (Transférer).fr
dc.language.isofrfr
dc.publisherUniversité de Sherbrookefr
dc.rights© Jacinthe Lambertfr
dc.subjectModèle personnel d’intervention positive en art-thérapiefr
dc.subjectRecherche-action en praxéologiefr
dc.subjectExpérience humaine positivefr
dc.subjectPsychologie positivefr
dc.subjectArt-thérapiefr
dc.titleL'expérience humaine positive en art-thérapiefr
dc.typeThèsefr
tme.degree.disciplinePsychologiefr
tme.degree.grantorFaculté des lettres et sciences humainesfr
tme.degree.levelDoctoratfr
tme.degree.nameD. Ps.fr


Files in this document

Thumbnail

This document appears in the following Collection(s)

Show simple document record