Show simple document record

dc.contributor.advisorBrassard, Audreyfr
dc.contributor.authorGasparetto, Caroline Augustafr
dc.date.accessioned2015-02-23T22:28:54Z
dc.date.available2015-02-23T22:28:54Z
dc.date.created2012fr
dc.date.issued2012fr
dc.identifier.urihttp://hdl.handle.net/11143/6458
dc.description.abstractLe changement de la structure du couple qui a eu lieu dans la société depuis la fm des années 60 (Kaufmann, 1993), génère de l'incertitude quant à la durabilité de la relation et peut activer la jalousie (Mathes & Severa, 1981), qui viserait à protéger le couple et les investissements qui y ont été faits (White, 1984). Des liens bidirectionnels complexes semblent exister entre la jalousie et l'engagement conjugal : en même temps que le fait d'être engagé peut réduire la jalousie (White, 1999), une plus grande perception d'engagement est liée à plus d'émotions négatives de jalousie (White, 1981a). Le système d'attachement, activé par la menace de séparation, pourrait influencer autant la jalousie (Sharpsteen & Kirkpatrick, 1997) que l'engagement (Simpson, 1990). Ainsi, cette recherche visait à explorer les liens entre l'engagement, l'attachement et la jalousie, à la lumière d'une nouvelle conceptualisation de l'engagement : le modèle multimodal d'engagement conjugal (QMEC ; Brassard, Brault-Labbé, & Gasparetto, 2011). Pour ce faire, 317 adultes de la population générale en couple depuis six mois et plus au moment de leur participation à la recherche ont répondu à une batterie de questionnaires en ligne, incluant une mesure d'engagement (optimal, surengagement et sous-engagement), d'attachement romantique (anxiété, évitement), de jalousie (émotionnelle, comportementale et cognitive), et de désirabilité sociale. Les analyses de régression hiérarchique ont démontré que l'anxiété d'abandon est liée positivement aux trois échelles de jalousie, positivement liée au surengagement et au sous-engagement et négativement liée à l'engagement optimal. L'évitement de l'intimité était lié négativement à la dimension affective de la jalousie, à l'engagement optimal et au surengagement, et positivement lié au sous-engagement. Les composantes motivo-affective de l'engagement optimal, cognitive et comportementale du surengagement et cognitivo-comportementale du sous-engagement étaient positivement associées à la jalousie, tandis que composante cognitive de l'engagement optimal y était liée négativement. La discussion porte sur les retombées cliniques et les pistes de recherche future.fr
dc.language.isofrfr
dc.publisherUniversité de Sherbrookefr
dc.rights© Caroline Augusta Gasparettofr
dc.subjectJalousiefr
dc.subjectAttachement amoureuxfr
dc.subjectEngagement conjugalfr
dc.titleLiens entre l'engagement conjugal, l'attachement amoureux et la jalousie chez les adultes de la population généralefr
dc.typeThèsefr
tme.degree.disciplinePsychologiefr
tme.degree.grantorFaculté des lettres et sciences humainesfr
tme.degree.levelDoctoratfr
tme.degree.namePh.D.fr


Files in this document

Thumbnail

This document appears in the following Collection(s)

Show simple document record