Show simple document record

dc.contributor.advisorChiasson, Nicolefr
dc.contributor.authorDaoust, Juliefr
dc.date.accessioned2015-02-23T22:28:52Z
dc.date.available2015-02-23T22:28:52Z
dc.date.created2012fr
dc.date.issued2012fr
dc.identifier.urihttp://hdl.handle.net/11143/6451
dc.description.abstractLe monde du travail est en constante transformation et les entreprises doivent mettre des moyens en place pour demeurer compétitives. Parmi ceux-ci, on retrouve l'application de programmes de reconnaissance. De nombreuses recherches ont démontré l'efficacité de la reconnaissance à plusieurs niveaux pour l'organisation. La reconnaissance peut provenir de différentes sources, dont le supérieur immédiat qui joue un rôle prépondérant à cet égard. Celui-ci entretient une relation hiérarchique avec ses employés. Dans la documentation scientifique, la reconnaissance n'a pas été mise en lien avec la qualité de cette relation. Ainsi, l'objectif de la présente recherche est de déterminer dans quelle mesure la valeur accordée aux marques de reconnaissance reçues est influencée par la qualité de la relation entre celui qui émet les marques de reconnaissance et son destinataire. L'indicateur retenu pour mesurer la qualité de la relation est la confiance. Or, pour répondre à l'objectif de recherche, un questionnaire contenant un instrument portant sur la confiance puis un instrument sur les pratiques de reconnaissance a été distribué électroniquement à un échantillon composé de travailleurs d'organisations publiques, privées ou communautaires (N=203). Une analyse de régression simple a été conduite afin de vérifier le lien de prédiction entre la confiance et la valeur accordée aux marques de reconnaissance reçues. Un lien faible mais positif entre les deux variables est ressorti de cette analyse. Un deuxième objectif de la recherche était de déterminer lesquels des différents facteurs de la confiance avaient le plus d'influence sur la valeur accordée aux marques de reconnaissance reçues. Les postulats de l'analyse de régression multiple n'étant pas tous respectés, il n'a pas été possible de répondre à cet objectif.fr
dc.language.isofrfr
dc.publisherUniversité de Sherbrookefr
dc.rights© Julie Daoustfr
dc.subjectConfiancefr
dc.subjectRelation avec le supérieurfr
dc.subjectQualité de la relationfr
dc.subjectReconnaissance non-monétairefr
dc.subjectReconnaissance au travailfr
dc.titleExamen des liens entre la qualité de la relation et la valeur accordée aux marques de reconnaissance reçues au travailfr
dc.typeThèsefr
tme.degree.disciplinePsychologiefr
tme.degree.grantorFaculté des lettres et sciences humainesfr
tme.degree.levelDoctoratfr
tme.degree.nameD. Ps.fr


Files in this document

Thumbnail

This document appears in the following Collection(s)

Show simple document record