Show simple document record

dc.contributor.advisorMorin, Alexandre J.S.fr
dc.contributor.authorBélanger, Émiliefr
dc.date.accessioned2015-02-23T22:28:49Z
dc.date.available2015-02-23T22:28:49Z
dc.date.created2012fr
dc.date.issued2012fr
dc.identifier.urihttp://hdl.handle.net/11143/6439
dc.description.abstractEn raison du nombre élevé d'échecs dans les tentatives de changements organisationnels, de plus en plus d'études s'intéressent aux facteurs humains en jeu, tel que l'engagement des employés envers le changement. Il est en effet reconnu que l'engagement affectif envers le changement joue un rôle important dans l'adoption de comportements de soutien des employés en situation de changement. Afin de favoriser cette forme d'engagement, les pratiques de gestion du changement utilisées semblent jouer un rôle important pour répondre aux besoins de cohérence, de compréhension et de soutien des employés face aux changements. Ainsi, il est possible de postuler que les employés percevant un changement comme nécessaire, légitime et accompagné d'un soutien adéquat seront davantage engagés affectivement envers celui-ci. De plus, ces perceptions favoriseraient également l'habilitation psychologique des employés, un état d'esprit facilitant l'adoption de comportements proactifs profitables en situation de changement. Peu d'études se sont attardées, de manière longitudinale, à l'examen du rôle de l'habilitation psychologique dans la relation unissant les caractéristiques reliées à la gestion et l'engagement affectif envers le changement. Pour ces raisons, la présente étude vise à vérifier si les quatre dimensions de l'habilitation psychologique jouent un rôle de médiateur dans les relations unissant certaines caractéristiques reliées à la gestion du changement (nécessité, légitimité, soutien perçu) et l'engagement affectif envers le changement. Au total, 819 employés de deux établissements de santé de l'Estrie ont participé à au moins l'un des trois temps de mesure de cette étude et forment l'échantillon longitudinal utilisé. Les analyses effectuées n'ont pas permis de confirmer le rôle médiateur de l'habilitation psychologique dans la relation entre la nécessité, la légitimité, le soutien perçu et l'engagement affectif envers le changement. Néanmoins, les résultats ont permis de montrer l'importance de favoriser la perception de nécessité et de soutien offert chez les employés, afin d'agir positivement sur leur sentiment de compétence et d'autodétermination en situation de changement. À long terme, ces employés seraient ainsi plus enclins à soutenir les efforts de changement en cours.fr
dc.language.isofrfr
dc.publisherUniversité de Sherbrookefr
dc.rights© Émilie Bélangerfr
dc.subjectÉquations structuralesfr
dc.subjectÉtude longitudinalefr
dc.subjectChangement organisationnelfr
dc.subjectLégitimité et soutien perçufr
dc.subjectNécessitéfr
dc.subjectHabilitation psychologiquefr
dc.subjectEngagement affectif envers le changementfr
dc.titleRôle de l'habilitation psychologique dans la relation entre les caractéristiques reliées à la gestion et l'engagement affectif envers le changement organisationnelfr
dc.typeThèsefr
tme.degree.disciplinePsychologiefr
tme.degree.grantorFaculté des lettres et sciences humainesfr
tme.degree.levelDoctoratfr
tme.degree.nameD. Ps.fr


Files in this document

Thumbnail

This document appears in the following Collection(s)

Show simple document record