Show simple document record

dc.contributor.advisorLanctôt, Nadinefr
dc.contributor.authorRoy, Karinefr
dc.date.accessioned2014-05-14T14:21:16Z
dc.date.available2014-05-14T14:21:16Z
dc.date.created2008fr
dc.date.issued2008fr
dc.identifier.isbn9780494495797fr
dc.identifier.urihttp://savoirs.usherbrooke.ca/handle/11143/639
dc.description.abstractCette étude identifie les différences entre les sexes dans les relations entre les fonctions de la violence et les habiletés sociales, notamment la gestion de la colère et la résolution de problèmes, chez les adolescents (n=95) et adolescentes (n=142) judiciarisés. Deux questionnaires auto-révélés ont été remplis par les sujets. Des analyses factorielles confirmatoires ont créé six facteurs regroupant les fonctions de la violence en deux niveaux. Les résultats indiquent que la violence réactive physique est reliée à des déficits au niveau des habiletés à gérer la colère mais pas la violence proactive physique. Pour la violence relationnelle, les deux fonctions sont reliées à cette habileté. Pour la résolution de problèmes, la violence proactive (physique et relationnelle) est reliée à des déficits dans ces habiletés mais pas la violence réactive (physique et relationnelle). Aussi, le sexe n'a pas d'impact différentiel sur ces relations.fr
dc.language.isofrefr
dc.publisherUniversité de Sherbrookefr
dc.rights© Karine Royfr
dc.subjectDifférences entre les sexesfr
dc.subjectRésolution de problèmesfr
dc.subjectGestion de la colèrefr
dc.subjectAdolescent judiciariséfr
dc.subjectHabiletés socialesfr
dc.subjectViolence réactivefr
dc.subjectViolence proactivefr
dc.titleLa relation entre les fonctions de la violence et les habilités sociales chez les adolescents et les adolescentes judiciarisésfr
dc.typeMémoirefr
tme.degree.disciplinePsychoéducationfr
tme.degree.grantorFaculté d'éducationfr
tme.degree.levelMaîtrisefr
tme.degree.nameM.A.fr


Files in this document

Thumbnail

This document appears in the following Collection(s)

Show simple document record