Show simple document record

dc.contributor.advisorFortin, Martinfr
dc.contributor.authorRobichaud-Hallé, Laurencefr
dc.date.accessioned2015-02-23T19:32:10Z
dc.date.available2015-02-23T19:32:10Z
dc.date.created2012fr
dc.date.issued2012fr
dc.identifier.urihttp://hdl.handle.net/11143/6353
dc.description.abstractObjectif: Le syndrome d'apnée obstructive du sommeil (SAOS) est de plus en plus présent en Amérique du Nord et a été associé avec certaines maladies chroniques, particulièrement les maladies cardiaques. En première ligne, là où la prévalence de cooccurrence de maladies chroniques est très élevée, l'association potentielle avec l'apnée du sommeil est inconnue. L'objectif de cette étude était d'explorer l'association entre l'apnée obstructive du sommeil et 1) la présence et la gravité de la multimorbidité (cooccurrence de plusieurs maladies chroniques), et 2) des sous-catégories de multimorbidité. Méthode La technique d'échantillonnage en grappe a été utilisée pour recruter 120 patients atteints de SAOS à différents niveaux de gravité et ce, à partir de la base de données d'un laboratoire de sommeil. La gravité de la maladie a été établie grâce aux résultats de la polysomnographie. Les patients, qui furent invités à participer, ont reçu, par la poste, un questionnaire de renseignements sociodémographiques et le questionnaire auto-rapporté Disease Burden Morbidity Assessment (DBMA). L'envoi incluait un formulaire de consentement permettant l'accès au dossier médical afin d'obtenir plusieurs autres informations essentielles. Le DBMA a été utilisé pour avoir un score global de multimorbidité et des sous-scores de maladies qui affectent divers systèmes. Résultats Les analyses bivariées n'ont pas permis de démontrer une association entre l'apnée obstructive du sommeil et la multimorbidité (r = 0,117; p = 0,205). Par contre, le SAOS grave a été associé à la multimorbidité (odds ratio ajustés = 7,3 [1,7-32,2] ; p = 0,05). Le SAOS est modérément corrélé avec des sous-scores de multimorbidité vasculaire (r = 0,26 ; p = 0,01) et de syndrome métabolique (r = 0,26 ; p = 0,01). Conclusion Cette étude démontre que la gravité du SAOS est associée à la gravité de la multimorbidité et à des sous-scores de multimorbidité. Cette recherche ne permet pas d'établir un lien de causalité, d'autres recherches s'imposent pour confirmer ces associations. Toutefois, les intervenants de santé en première ligne devraient être au fait de cette association potentielle et devraient investiguer la présence de l'apnée du sommeil quand cela leur semble approprié.fr
dc.language.isofrfr
dc.publisherUniversité de Sherbrookefr
dc.rights© Laurence Robichaud-Halléfr
dc.subjectSeverityfr
dc.subjectChronic diseasefr
dc.subjectDisease Burden Morbidity Assessmentfr
dc.subjectMultimorbidityfr
dc.subjectObstructive Sleep apneafr
dc.titleAssociation entre la gravité de l'apnée obstructive du sommeil et la gravité de la multimorbiditéfr
dc.typeMémoirefr
tme.degree.disciplineSciences cliniquesfr
tme.degree.grantorFaculté de médecine et des sciences de la santéfr
tme.degree.levelMaîtrisefr
tme.degree.nameM. Sc.fr


Files in this document

Thumbnail

This document appears in the following Collection(s)

Show simple document record