Show simple document record

Other titre : Pain perception in schizophrenia: pain excitatory mechanisms

dc.contributor.advisorGoffaux, Philippefr
dc.contributor.advisorMarchand, Sergefr
dc.contributor.advisorPotvin, Stéphanefr
dc.contributor.authorLévesque, Mylènefr
dc.date.accessioned2015-02-23T19:32:05Z
dc.date.available2015-02-23T19:32:05Z
dc.date.created2012fr
dc.date.issued2012fr
dc.identifier.urihttp://hdl.handle.net/11143/6339
dc.description.abstractRésumé : Depuis la caractérisation de la schizophrénie, les cliniciens ont noté une sensibilité anormale à la douleur chez leurs patients. D’un autre côté, la littérature publiée sur le sujet est plutôt inconsistante concernant la nature du changement de douleur rapportée. Dans un effort pour mieux caractériser le profil de réponse à la douleur dans la schizophrénie, nous avons donné des stimulations nociceptives aiguës et prolongées (à répétition rapide; sommation temporelle) à des patients souffrant de schizophrénie et à des sujets sains. En mesurant le score de douleur subjective et la réponse du réflexe de flexion nociceptif en réponse à des stimulations électriques transcutanées, il a été possible d’évaluer la contribution des circuits spinaux à la douleur chez les patients et les sujets sains. Les résultats révèlent une sensibilité augmentée à la douleur aiguë chez les patients atteints de schizophrénie (i.e., un seuil de détection de la douleur plus bas que les sujets sains) mais aussi une diminution de la sommation temporelle de la douleur quand les stimuli se répètent fréquemment. Les différences intergroupes dans l’expérience subjective à la douleur n’étaient pas accompagnées d’une différence dans l’amplitude du réflexe nociceptif, suggérant ainsi une origine supra-spinale du phénomène observé. Il est intéressant de noter que les symptômes positifs de la schizophrénie étaient corrélés négativement avec les scores de seuil de douleur chez les patients atteints de schizophrénie, suggérant que les distorsions de la pensée et des fonctions peuvent être reliées à une augmentation de la sensibilité à la douleur aiguë dans la schizophrénie. Ces résultats suggèrent la présence d’un profil de sensibilité à la douleur unique chez les patients atteints de schizophrénie ayant des répercussions importantes pour les pratiques cliniques. // Abstract : Ever since the characterization of schizophrenia, clinicians have noted abnormal pain sensitivity in their patients. The published literature, however, is inconsistent concerning the nature of the change reported. In an effort to better characterize the pain response profile of schizophrenia patients, we provided both acute and prolonged (i.e., rapidly-repeating: temporal summation) painful stimuli to schizophrenia patients and healthy controls. By measuring subjective pain ratings and nociceptive flexion reflexes in response to transcutaneous electrical stimulations of the sural nerve, it was possible to evaluate the contribution of spinal circuits to pain in patients and controls. Results revealed increased sensitivity to acute pain in schizophrenia patients (i.e., lower pain detection thresholds for schizophrenia patients than for controls), but decreased temporal summation of pain when painful stimuli repeated frquently. Group differences in subjective experience were not accompanied by group differences in nociceptive flexion reflex activity, suggesting supra-spinal origins to the change in pain experienced by patients. Interestingly, positive symptoms correlated negatively with pain threshold values among patients, suggesting that distortions of thought and function relate to pain sensitivity in schizophrenia. These results indicate the presence of a unique pain response profile for schizophrenia patients which have important implications for clinical practice.fr
dc.language.isofrfr
dc.publisherUniversité de Sherbrookefr
dc.rights© Mylène Lévesquefr
dc.subjectSaillance aberrantefr
dc.subjectSymptômes positifsfr
dc.subjectSeuilfr
dc.subjectSensibilisationfr
dc.subjectSensitizationfr
dc.subjectThresholdfr
dc.subjectPositive symptomsfr
dc.subjectAberrant saliencefr
dc.titlePerception de la douleur dans la schizophrénie : mécanismes excitateurs de la douleurfr
dc.title.alternativePain perception in schizophrenia: pain excitatory mechanismsfr
dc.typeMémoirefr
tme.degree.disciplineSciences cliniquesfr
tme.degree.grantorFaculté de médecine et des sciences de la santéfr
tme.degree.levelMaîtrisefr
tme.degree.nameM. Sc.fr


Files in this document

Thumbnail

This document appears in the following Collection(s)

Show simple document record