Show simple document record

dc.contributor.advisorGagnon, Fabienfr
dc.contributor.authorLampron-Goulet, Éricfr
dc.date.accessioned2015-02-23T19:32:00Z
dc.date.available2015-02-23T19:32:00Z
dc.date.created2012fr
dc.date.issued2012fr
dc.identifier.urihttp://hdl.handle.net/11143/6326
dc.description.abstractIntroduction: L'Arsenic (As) est un cancérigène reconnu et est suspecté pour ses propriétés de perturbateur endocrinien. En Abitibi-Témiscamingue (A-T), plusieurs puits privés contiennent des concentrations en As inorganique (iAs) qui dépassent la concentration maximale acceptable (CMA) de 10 [mu]g/L recommandée par Santé Canada ce qui pourrait avoir des conséquences sur la santé. Objectifs: 1- Vérifier la corrélation entre le niveau de contamination des puits en As et les indicateurs de fonction thyroïdienne en circulation dans le sang; 2- Mesurer la relation entre le niveau de contamination des puits en As et la prévalence du diabète. Méthode: Une étude descriptive transversale a été effectuée chez les propriétaires de puits privés de huit municipalités de l'A-T. Pour être éligible, les personnes intéressées devaient boire ou utiliser l'eau non traitée de leur puits pour la préparation de breuvages ou la cuisson d'aliments depuis au moins un mois, être âgées de 7 ans et plus et ne pas être exposées à l'iAs au travail. La dose externe a été estimée à l'aide de la concentration d'iAs dans l'eau du puits. La dose interne a été estimée par des mesures d'As urinaire non alimentaire (somme d'AMMA, ADMA, AslIl, et AsV) corrigées pour la créatinine et d'As total dans les ongles d'orteils. Des prélèvements sanguins ont servi à l'analyse de la fonction thyroïdienne (TSH, T3L et T4L), des anticorps anti-thyroïdiens (anti-TPO et anti-TG) et de l' HbA1c. Résultats: La moyenne géométrique de la concentration d'iAs des puits à l'étude (n=153) etait de 14,2 [mu]g/L. Après exclusion des participants traités pour hypothyroïdie et contrôle des facteurs de confusion (âge, sexe, anticorps anti-thyroïdiens, sources d'As alimentaire, tabagisme et histoire familiale de troubles thyroïdiens), une analyse de régression linéaire a indiqué que l'iAs dans l'eau du puits était positivement associé à la TSH (p=0,001) et négativement associé à la T3L (p<0,001) et à la T4L (p=0,003) chez les adultes alors que seule la TSH était associée à cet indicateur d'exposition chez les enfants (p=0,004). Une analyse de régression logistique effectuée apres contrôle des facteurs de confusion (âge, sexe, sources d'As alimentaire, histoire familiale de diabète, IMC) a aussi révélé que la présence de l'un ou l'autre des indicateurs de diabète (HbA1c>6,0%, présence d'antécédent personnel de diabète, consommation d'hypoglycémiants oraux ou prise d'insuline) était associé à l'iAs dans l'eau du puits (p=0,009) et à l'As unguéal (p=0,019) chez les adultes. Un adulte diabétique avait 2,84 fois plus de chance d'être exposé à plus de 33 [mu]g/L d'iAs dans l'eau du puits qu'un non-diabétique (IC95%: L29-6,24; p=0,010). Conclusion: Cette étude supporte la possibilité que l'iAs à faible dose entraîne des effets endocriniens.fr
dc.language.isofrfr
dc.publisherUniversité de Sherbrookefr
dc.rights© Éric Lampron-Gouletfr
dc.subjectAbitibi-Témiscaminguefr
dc.subjectEau potablefr
dc.subjectHypothyroïdiefr
dc.subjectTroubles thyroïdiensfr
dc.subjectDiabètefr
dc.subjectArsenicfr
dc.titleSurveillance biologique de l'exposition à l'arsenic inorganique et des perturbations endocriniennes associées dans une population s'approvisionnant en eau potable par des puits privés dans la région de l'Abitibi-Témiscamingue, au Québecfr
dc.typeMémoirefr
tme.degree.disciplineSciences cliniquesfr
tme.degree.grantorFaculté de médecine et des sciences de la santéfr
tme.degree.levelMaîtrisefr
tme.degree.nameM. Sc.fr


Files in this document

Thumbnail

This document appears in the following Collection(s)

Show simple document record