Show simple document record

dc.contributor.advisorJutras, France
dc.contributor.advisorMukamurera, Joséphine
dc.contributor.authorNdoreraho, Jean Paulfr
dc.date.accessioned2015-02-05T15:06:03Z
dc.date.available2015-02-05T15:06:03Z
dc.date.created2014fr
dc.date.issued2015-02-05
dc.identifier.urihttp://hdl.handle.net/11143/6057
dc.description.abstractAu Québec, la complexification progressive du travail enseignant due, entre autres, à un accroissement de la charge de travail ainsi qu’à la précarité d’emploi persistante a engendré un désintéressement à la profession enseignante. Pour certaines enseignantes et certains enseignants, particulièrement au secondaire, cela a pu mener à des remises en question de la carrière, voire à l'abandon de la profession (Mukamurera et Balleux, 2013). Malgré ces difficultés, près de 80 % du personnel enseignant du Québec persévère et se considère assez ou très engagé dans l’enseignement (Houlfort et Sauvé, 2010). Considérant l'importance de l'engagement professionnel enseignant dans la réussite des élèves et l'efficacité des écoles (Mkumbo, 2012; Rosenholtz 1985), nous nous intéressons à la compréhension de la nature de cet engagement chez les enseignants du secondaire au Québec, à ses manifestations ainsi qu’aux facteurs qui l’influencent. Pour éclairer ce phénomène, des entrevues ont été menées auprès de 10 enseignantes et enseignants du secondaire. Les résultats montrent que l’engagement professionnel enseignant est de nature multidimensionnelle et que ses manifestations débordent des frontières de la salle de classe. La réussite scolaire et personnelle de l’élève se situe au cœur du sens et de l’expression que les enseignants attribuent à leur engagement professionnel. Il s’enracine principalement dans une forme d’attachement psychologique à l’enseignement comme métier de contacts avec les jeunes, de relations d’aide et de transmission des connaissances. Par ailleurs, une tension apparaît entre les facteurs favorables et les facteurs défavorables à cet engagement quant aux aspects qui touchent le rapport personnel au métier, l’organisation du travail, les rapports de collaboration avec les collègues et les parents, le comportement des élèves et la valorisation sociale de la profession. La possibilité de s’investir pleinement et la volonté de poursuivre la pratique de la profession enseignante dans une perspective de long terme s’accroissent ou décroissent en fonction du vécu par rapport à ces divers facteurs.fr
dc.language.isofrefr
dc.publisherUniversité de Sherbrookefr
dc.rights© Jean Paul Ndorerahofr
dc.subjectEngagementfr
dc.subjectProfessionfr
dc.subjectEnseignantfr
dc.subjectSecondairefr
dc.titleL'engagement professionnel du personnel enseignant du secondaire dans la profession enseignante: nature, manifestations et facteursfr
dc.typeThèsefr
tme.degree.disciplinePédagogiefr
tme.degree.grantorFaculté d'éducationfr
tme.degree.levelDoctoratfr
tme.degree.namePh.D.fr


Files in this document

Thumbnail

This document appears in the following Collection(s)

Show simple document record