Show simple document record

dc.contributor.advisorRichard, Patrick
dc.contributor.authorKoffi, Klodji Thomasfr
dc.date.accessioned2014-12-12T19:00:11Z
dc.date.available2014-12-12T19:00:11Z
dc.date.created2014fr
dc.date.issued2014-12-12
dc.identifier.urihttp://hdl.handle.net/11143/5937
dc.description.abstractCe mémoire analyse une existence éventuelle d'une relation de long terme entre le dioxyde de carbone et la croissance de la population. Pour ce faire, on s'est intéressé à 81 pays répartis en quatre groupes selon leur niveau de produit intérieur brut par tête sur une période allant de 1980 à 2010. À l'aide du modèle STIRPAT (Stochastic Impacts by Regression on Population, Affluence and Technology), on trouve qu'il existe une relation de long terme entre l'émission de dioxyde de carbone et la croissance de la population pour l'ensemble des quatre groupes de pays étudiés. Toutefois, l'amplitude de cette relation caractérisée par l'élasticité de long terme dioxyde de carbone-population varie d'un groupe de pays à un autre. Pour les pays à revenu faible, elle est de 1.3; ce qui signifie que l'accroissement de 1% de leur population entraine une augmentation de 1.3% de leur taux d'émission de CO2. Pour ce qui est des pays de l'OCDE, elle est égale à 1 bien que certaines études trouvent des valeurs inférieures mais assez proche de 1.fr
dc.language.isofrefr
dc.publisherUniversité de Sherbrookefr
dc.rights© Klodji Thomas Koffifr
dc.subjectCO2fr
dc.subjectPopulationfr
dc.subjectCointégration longitudinalefr
dc.titleAnalyse de cointégration longitudinale de l'impact de la croissance de la population sur les émissions de dioxyde de carbone.fr
dc.typeMémoirefr
tme.degree.disciplineÉconomiquefr
tme.degree.grantorFaculté d'administrationfr
tme.degree.levelMaîtrisefr
tme.degree.nameM. Sc. A.fr


Files in this document

Thumbnail

This document appears in the following Collection(s)

Show simple document record