Show simple document record

dc.contributor.advisorLe Corff, Yann
dc.contributor.authorGingras, Véroniquefr
dc.date.accessioned2014-11-05T21:40:34Z
dc.date.available2014-11-05T21:40:34Z
dc.date.created2014fr
dc.date.issued2014-11-05
dc.identifier.urihttp://hdl.handle.net/11143/5903
dc.description.abstractDe nos jours, les conseillères et conseillers d’orientation sont nombreux dans leurs différents secteurs d’emplois à utiliser la psychométrie comme outil de travail complémentaire à leurs activités de counseling. L’arrivée d’Internet et de ses nombreuses possibilités a considérablement modifié l’usage traditionnel de la psychométrie en format papier-crayon sous supervision d’un administrateur. En effet, Internet a été très rapidement accueilli comme modalité d’administration par les professionnels de l’orientation en raison de ses multiples avantages économiques et pratiques. Des risques sur le plan de la qualité de la mesure sont cependant associés à cette pratique, puisque la plupart des tests sont simplement transférés de papier-crayon à Internet, sans validation préalable. De plus, Internet permet une administration à distance sans supervision ce qui contrevient à plusieurs normes de pratique établies afin d’assurer un usage valide des tests. Un nombre important d’études empiriques ont été réalisées afin de documenter l’impact d’un changement de modalité d’administration pour un test psychométrique. Leur recension a toutefois mis en lumière des résultats contradictoires. De plus, plusieurs d’entre elles présentaient des faiblesses méthodologiques suffisantes pour justifier la réalisation d’une nouvelle étude utilisant un devis à mesures répétées. Dans le cadre d’une recherche source sur l’évaluation de la personnalité à l’ère d’Internet, nous avons étudié l’équivalence des distributions de scores et de la fidélité. L’Inventaire de personnalité Le Corff a été administré à 407 personnes étudiantes de l’Université de Sherbrooke en format Internet et papier-crayon en inversant l’ordre de passation pour la moitié de l’échantillon. Pour le premier objectif de recherche portant sur l’équivalence des distributions de scores, un test t pour échantillons appariés a été réalisé afin de détecter la présence de différences significatives pour les cinq échelles de l’inventaire. Quatre échelles ont obtenu une différence significative, mais toutes ont eu une taille d’effet jugée « faible ». Les indices d’asymétrie et d’aplatissement n’ont obtenu aucune différence significative. Le deuxième objectif de recherche sur la fidélité a été complété à l’aide du test de Feldt (1980) pour échantillons dépendants. Le calcul d’un score t pour chaque paire d’échelles a permis de détecter empiriquement des différences significatives pour deux échelles avec un intervalle de confiance de 95%. Les résultats ont permis de répondre à l’objectif général de recherche sur la vérification de l’équivalence d’un test, suite à un changement de modalité d’administration. La présence de faibles différences significatives entre les distributions de scores soutient l’utilisation interchangeable des formats papier-crayon ou Internet d’un instrument mesurant la personnalité. Le devis à mesures répétées croisé est une force du projet. En contrepartie, l’âge et la composition de l’échantillon restreignent la généralisabilité des résultats.fr
dc.language.isofrefr
dc.publisherUniversité de Sherbrookefr
dc.rights© Véronique Gingrasfr
dc.subjectOrientationfr
dc.subjectPsychométriefr
dc.subjectInternetfr
dc.subjectÉquivalencefr
dc.subjectValiditéfr
dc.subjectFidélitéfr
dc.titleÉtude de l’équivalence des modalités Internet et papier-crayon pour l’évaluation psychométrique de la personnalitéfr
dc.typeMémoirefr
tme.degree.disciplineOrientation professionnellefr
tme.degree.grantorFaculté d'éducationfr
tme.degree.levelMaîtrisefr
tme.degree.nameM. Sc.fr


Files in this document

Thumbnail

This document appears in the following Collection(s)

Show simple document record