Show simple document record

dc.contributor.advisor[non identifié]fr
dc.contributor.authorDeshaies, Carolinefr
dc.date.accessioned2014-05-14T14:20:58Z
dc.date.available2014-05-14T14:20:58Z
dc.date.created2006fr
dc.date.issued2006fr
dc.identifier.urihttp://savoirs.usherbrooke.ca/handle/11143/588
dc.description.abstractCette étude a pour objectif d'évaluer les propriétés psychométriques de la version française de l'"Antisocial Process Screening Device" (Frick et Hare, 2001), soit de l'Échelle d'évaluation des traits antisociaux de l'enfant (ÉÉTA). Les propriétés psychométriques des sous échelles (impulsivité/problèmes de conduite et insensibilité) ainsi que de l'échelle totale de l'instrument ont été examinées auprès de 306 enfants, d'un âge moyen de 9,9 ans ( É-T = 1,8), recevant des services complémentaires en milieu scolaire en raison de leurs difficultés de comportement. Les comparaisons avec les autres études ayant utilisé l'ÉÉTA montrent des résultats comparables sur plusieurs épreuves. L'analyse des propriétés psychométriques révèle que les résultats des épreuves de fidélité (stabilité temporelle, cohérence interne) et de validité (prédictive, convergente) de la version française de l'ÉÉTA sont acceptables. L'étude permet donc de recommander l'utilisation de l'ÉÉTA à des fins de recherche, mais favorise le recours à l'échelle totale, plutôt qu'aux sous-échelles. Des études subséquentes permettraient d'aider à comprendre les facteurs qui influencent la précocité et la stabilité des traits antisociaux des enfants.fr
dc.language.isofrefr
dc.publisherUniversité de Sherbrookefr
dc.rights© Caroline Deshaiesfr
dc.titleValidation française de l'Échelle d'évaluation des traits antisociaux de l'enfantfr
dc.typeMémoirefr
tme.degree.disciplinePsychoéducationfr
tme.degree.grantorFaculté d'éducationfr
tme.degree.levelMaîtrisefr
tme.degree.nameM. Sc.fr


Files in this document

Thumbnail

This document appears in the following Collection(s)

Show simple document record