Show simple document record

dc.contributor.advisorLe Corff, Yann
dc.contributor.authorSirois, Stéphaniefr
dc.date.accessioned2014-10-07T13:34:04Z
dc.date.available2014-10-07T13:34:04Z
dc.date.created2014fr
dc.date.issued2014-10-07
dc.identifier.urihttp://hdl.handle.net/11143/5883
dc.description.abstractLa globalisation des marchés financiers amène les industries financières québécoises à innover en ce qui concerne la sélection du personnel. Pour concurrencer vis-à-vis la compétitivité des marchés, les entreprises sont à la recherche d’employés performants. Les industries financières recherchent spécifiquement des conseillers financiers performants qui sont à la hauteur des exigences résultant de la globalisation des marchés et des différentes juridictions du domaine de la finance. En effet, la globalisation des marchés occasionne certaines problématiques, entre autres le besoin des entreprises à prédire la loyauté des conseillers envers leur employeur afin de pallier la concurrence et la perte de clients.Plusieurs études ont démontré la possibilité de prédire la performance en emploi à l’aide de diverses méthodes de sélection du personnel. Notamment, la relation entre l’intelligence et la performance en emploi a été corroborée par plusieurs résultats de méta-analyses. Toutefois, parmi la littérature scientifique les chercheurs différencient la performance liée à la tâche de la performance contextuelle. Or l’intelligence aurait une relation plus importante avec la performance liée à la tâche qu’avec la performance contextuelle. Qui plus est, certaines études se sont attardées à l’importance que revêt la personnalité quant à la prédiction de la performance contextuelle. Les chercheurs de ces études mettre en lumière l’apport de la personnalité en ce qui concerne la performance contextuelle en emploi. La personnalité permet d’évaluer la dimension du savoir-être ainsi qu'évaluer et anticiper les comportements d’une personne, et ce, selon diverses situations. Ce qui paraît intéressant dans un contexte où les entreprises financières sont à la recherche de conseillers financiers performants dans diverses situations. La relation entre la personnalité et la performance en emploi a fait l’objet de nombreuses recherches. D’ailleurs, plusieurs méta-analyses corroborent l’existence d’une relation entre ces deux variables. Néanmoins, les chercheurs constatent l’absence de précision en ce qui concerne l’étude de la relation entre la performance et la personnalité. Ils soutiennent que la performance en emploi est un concept variable selon le type d’emploi. Conséquemment, les relations entre les traits de la personnalité varient en fonction du type d’emploi et l’exigence reliée au poste. À cet égard, aucune étude n’a été effectuée sur la relation entre la personnalité et la performance contextuelle en emploi chez les conseillers financiers. La question de recherche est donc la suivante, est-ce qu’il y a une relation entre les cinq grands traits de la personnalité et la performance contextuelle en emploi chez les conseillers financiers? Des régressions multiples ont été effectuées à l’aide d’un échantillon composé de 47 conseillers financiers, afin d’étudier la présence d’une relation entre la personnalité et la performance contextuelle. Les résultats corroborent les hypothèses formulées à la suite d’une recension des écrits. Plus précisément, les régressions multiples avaient pour but de vérifier certaines hypothèses à l’égard des cinq grands traits de la personnalité et la performance contextuelle en emploi. Qui plus est, des régressions multiples ont aussi été effectuées avec les facettes de la personnalité de manière exploratoire. Les résultats révèlent une relation significative entre le trait Conscience et le Score global de performance contextuelle ainsi qu’avec le facteur Coopération de la performance contextuelle. La facette Fiabilité et organisation a une relation significative avec les facteurs Loyauté et Conformité de la performance contextuelle ainsi qu’avec le Score global de la performance. Ensuite, le trait Agréabilité a une association positive avec le facteur Esprit sportif de la performance contextuelle. En outre, la facette Orientation prosociale a une relation significative avec le facteur Altruisme de la performance contextuelle. Enfin, la facette Personnalité artistique a une relation négative avec la performance contextuelle en emploi. Malgré la petite taille de l’échantillon, la présence de coefficients de régressions multiples significatifs tend à démontrer l’existence d’une relation entre la personnalité et la performance contextuelle en emploi chez les conseillers financiers. La présence de relations plus significatives avec les facettes de la personnalité et la performance contextuelle appuient certaines études qui suggèrent une plus grande spécificité de l’influence des facettes sur la performance contextuelle en emploi. Ce mémoire a pour principale faiblesse la petite taille de l’échantillon, mais a pour principale force d’avoir étudié un échantillon composé spécifiquement de conseillers financiers.fr
dc.language.isofrefr
dc.publisherUniversité de Sherbrookefr
dc.rights© Stéphanie Siroisfr
dc.subjectPerformance en emploifr
dc.subjectPersonnalitéfr
dc.subjectConseillers financiersfr
dc.subjectSélection du personnelfr
dc.titleLa relation entre le modèle des cinq grands traits de la personnalité et la performance contextuelle en emploi chez les conseillers financiersfr
dc.typeMémoirefr
tme.degree.disciplineOrientation professionnellefr
tme.degree.grantorFaculté d'éducationfr
tme.degree.levelMaîtrisefr
tme.degree.nameM. Sc.fr


Files in this document

Thumbnail

This document appears in the following Collection(s)

Show simple document record