Show simple document record

dc.contributor.advisorRiesco, Éléonor
dc.contributor.authorPouliot, Juliefr
dc.date.accessioned2014-09-25T20:25:35Z
dc.date.available2014-09-25T20:25:35Z
dc.date.created2014fr
dc.date.issued2014-09-25
dc.identifier.urihttp://hdl.handle.net/11143/5876
dc.description.abstractL'objectif de cette étude est d'examiner si les améliorations du profil inflammatoire induites par une perte de poids sont similaires entre les femmes ménopausées à haut risque de maladies chroniques âgées de plus 60 ans et à leurs homologues plus jeunes. Les résultats obtenus permettre de démontrer qu’un programme de perte de poids de 6 mois induit une diminution du TA viscéral et souscutané abdominal chez toutes les femmes ménopausées atteintes d'inflammation silencieuse alors que des améliorations du profil inflammatoire ne surviennent que chez les femmes ménopausées plus jeunes.fr
dc.language.isofrefr
dc.publisherUniversité de Sherbrookefr
dc.rights© Julie Pouliotfr
dc.subjectProfil inflammatoirefr
dc.subjectPerte de poidsfr
dc.subjectFemmes ménopauséesfr
dc.subjectTA viscéral et souscutané abdominalfr
dc.subjectInflammation silencieusefr
dc.titleRestriction calorique et entrainement contre résistance : effets sur le profil inflammatoire de femmes ménopausées obèses présentant une inflammation silencieusefr
dc.typeMémoirefr
tme.degree.disciplineÉducation physique et sportivefr
tme.degree.grantorFaculté d'éducation physique et sportivefr
tme.degree.levelMaîtrisefr
tme.degree.nameM. Sc.fr


Files in this document

Thumbnail

This document appears in the following Collection(s)

Show simple document record