Show simple document record

dc.contributor.advisorGarant, Danyfr
dc.contributor.authorChambers, Jenniferfr
dc.date.accessioned2014-09-09T15:42:44Z
dc.date.available2014-09-09T15:42:44Z
dc.date.created2009fr
dc.date.issued2009fr
dc.identifier.isbn9780494494776fr
dc.identifier.urihttp://hdl.handle.net/11143/5735
dc.description.abstractL'étude des patrons de dispersion et de flux génique est d'une importance indéniable puisqu'elle peut fortement influencer le potentiel évolutif et adaptatif des populations en milieux naturels. Il est donc important d'identifier et de comprendre l'impact des éléments de l'environnement qui facilitent ou inhibent le mouvement des individus. Une approche efficace à ce niveau est celle de la génétique du paysage puisqu'elle permet d'utiliser une combinaison de données spatiales et génétiques afin d'identifier les caractéristiques du paysage qui ont contribué à la formation du patron de structure génétique observé. L'objectif de ce projet était de caractériser les déterminants de la structure génétique observée à différentes échelles chez le tamia rayé (Tamias striatus) sur une aire d'étude hétérogène dans le Sud du Québec et de l'Ontario, Canada. Au niveau des déterminants géographiques de la structure génétique, j'ai détecté des barrières au flux génique reliées à des éléments du paysage, notamment le fleuve St. Laurent à grande échelle et la distance géographique à petite échelle. J'ai aussi détecté des patrons de structuration génétique différents pour les mâles et les femelles suggérant une dispersion biaisée par le sexe en faveur des mâles à toutes les échelles considérées. En conclusion, mes résultats illustrent l'importance de considérer simultanément les éléments du paysage et la distance géographique comme déterminants du patron de structure génétique, de prendre en considération l'échelle à laquelle agit chacun des déterminants et d'utiliser les mesures appropriées au plan d'échantillonnage pour la détection de dispersion biaisée par le sexe.fr
dc.language.isofrefr
dc.publisherUniversité de Sherbrookefr
dc.rights© Jennifer Chambersfr
dc.titleDéterminants de la structure génétique de population du tamia rayé (Tamias striatus) en milieu naturelfr
dc.typeMémoirefr
tme.degree.disciplineBiologiefr
tme.degree.grantorFaculté des sciencesfr
tme.degree.levelMaîtrisefr
tme.degree.nameM. Sc.fr


Files in this document

Thumbnail

This document appears in the following Collection(s)

Show simple document record