Show simple document record

dc.contributor.advisorDubois, J. M. M.fr
dc.contributor.advisorProvencher, Léofr
dc.contributor.authorFréchette, Améliefr
dc.date.accessioned2014-09-09T15:31:48Z
dc.date.available2014-09-09T15:31:48Z
dc.date.created2012fr
dc.date.issued2012fr
dc.identifier.isbn9780494916568fr
dc.identifier.urihttp://hdl.handle.net/11143/5721
dc.description.abstractLes parcs nationaux canadiens ont pour mandat le maintien de l'intégrité écologique des écosystèmes. Pour accomplir cette mission, les gestionnaires doivent pouvoir compter sur une connaissance approfondie des caractéristiques et de la dynamique des milieux physiques qui supportent la biodiversité. Au Parc national du Canada Kouchibouguac, divers auteurs ont cherché à décrire le milieu physique, notamment par le biais de la cartographie des formations meubles et de la géomorphologie. Or, ces travaux ont été produits avec des objectifs et des méthodes différents, à diverses échelles et sur divers supports. Le portrait qui se dégage de l'ensemble comporte des incertitudes et des contradictions quant à certains faits ou à leur interprétation. Le projet de cartographie géomorphologique numérique du Parc national du Canada Kouchibouguac vise donc à produire une synthèse des connaissances géomorphologiques relatives à ce territoire. La méthodologie mise en oeuvre dans le cadre de ce projet consistait à répertorier et à comparer les informations disponibles, à les compléter et à tenter de résoudre les contradictions, en vue de produire une carte géomorphologique complète du parc. Cette démarche s'appuyait principalement sur la photointerprétation, des vérifications sur le terrain, des analyses granulométriques de sédiments et, finalement, la cartographie numérique. Au terme du processus, la carte géomorphologique et la banque de données géospatiales remises aux gestionnaires du parc pourront être intégrées au système d'information géographique en place. La démarche n'a pas permis de répondre entièrement aux questions soulevées lors de la confrontation des travaux antérieurs. Toutefois, la banque de données géospatiales sous-jacente à la carte facilitera l'intégration des nouvelles connaissances géomorphologiques au fur et à mesure que celles-ci deviendront disponibles. Elle ouvre également la porte au suivi des environnements les plus dynamiques du parc, en particulier le littoral, à l'aide de la géomatique Enfin, la synthèse géomorphologique pourra être utilisée tant pour planifier les aménagements à l'intérieur du parc que pour enrichir les activités d'éducation et de sensibilisation destinées aux visiteurs.fr
dc.language.isofrefr
dc.publisherUniversité de Sherbrookefr
dc.rights© Amélie Fréchettefr
dc.subjectNouveau-Brunswickfr
dc.subjectParc national du Canada Kouchibouguacfr
dc.subjectCartographie numériquefr
dc.subjectEnvironnements quaternairesfr
dc.subjectFormations meublesfr
dc.subjectCartographie géomorphologiquefr
dc.titleCartographie géomorphologique numérique du Parc national du Canada Kouchibouguac, au Nouveau-Brunswickfr
dc.typeMémoirefr
tme.degree.disciplineGéomatique appliquéefr
tme.degree.grantorFaculté des lettres et sciences humainesfr
tme.degree.levelMaîtrisefr
tme.degree.nameM. Sc.fr


Files in this document

Thumbnail

This document appears in the following Collection(s)

Show simple document record