Show simple document record

dc.contributor.advisorBoisclair, Isabellefr
dc.contributor.authorDussault-Frenette, Catherinefr
dc.date.accessioned2014-09-09T15:31:34Z
dc.date.available2014-09-09T15:31:34Z
dc.date.created2012fr
dc.date.issued2012fr
dc.identifier.isbn9780494909508fr
dc.identifier.urihttp://hdl.handle.net/11143/5692
dc.description.abstractLes schémas sociaux de la sexualité, dans une société régie par le pouvoir patriarcal, s'élaborent selon une perspective androcentrée, qui nie aux femmes et aux filles la légitimité de leurs désirs. Longtemps posées en tant qu'objets d'un désir masculin, les femmes, accédant notamment à la subjectivité littéraire, redéfinissent depuis peu leur rapport au désir et à la sexualité. Considérant le moment d'entrée dans la sexualité comme crucial quant à la construction de l'identité sexuée, la présente recherche interroge la représentation du désir féminin chez des personnages d'adolescentes tirés de quatre romans québécois contemporains :Les fous de Bassan d'Anne Hébert (1982), Volkswagen Blues de Jacques Poulin (1988), L'île de la Merci d'Élise Turcotte (1997) et La petite fille qui aimait trop les allumettes de Gaétan Soucy (2000). À travers un cadre d'analyse constructionniste, regroupant la théorie des scripts sexuels (Gagnon), la construction sociale de l'identité de genre (Butler) et la théorie de l'intersubjectivité (Benjamin), cette étude vise à évaluer le potentiel agentif des personnages d'adolescentes dans l'expression de leur désir et l'expérimentation de leur sexualité. L'analyse littéraire du corpus choisi est soutenue par deux principaux objectifs : le premier consiste à identifier, dans un premier temps, les scripts sexuels qui président à l'expression du désir féminin, et à statuer, dans un deuxième temps, s'il y a concordance ou discordance entre le discours et les comportements adoptés par les personnages féminins et les normes de genre véhiculées par les schémas sexuels dominants. Le second objectif réside dans l'examen des variations entre les représentations du désir féminin dans les oeuvres écrites par des femmes et dans celles écrites par des hommes. Chacun des romans faisant l'objet d'un chapitre, l'analyse approfondie de ceux-ci montre que tous les personnages féminins du corpus cherchent à inscrire leur désir au sein de scripts alternatifs -- bien que marqués par l'hypotexte hétéronormé -- aux scripts sexuels dominants, fondés sur la reconnaissance intersubjective. L'accession des jeunes filles du corpus au statut de sujet désirant, laquelle passe par la subversion des scripts sexuels dominants, s'avère toutefois ardue, tant sur le plan intrapsychique qu'interpersonnel, leur imaginaire étant colonisé (Roussos) par le discours patriarcal. Accordant la première place à l'analyse sémiotique du contenu romanesque, l'analyse vise ultimement à révéler la défaillance des discours dominants sur le sexuel, principalement en ce qui a trait à l'initiation sexuelle des jeunes filles.fr
dc.language.isofrefr
dc.publisherUniversité de Sherbrookefr
dc.rights© Catherine Dussault Frenettefr
dc.subjectPersonnages féminins adolescentsfr
dc.subjectRomans québécois contemporainsfr
dc.subjectScripts sexuelsfr
dc.subjectSexe/genrefr
dc.subjectSexualitéfr
dc.subjectAdolescencefr
dc.subjectDésirfr
dc.titleL'expression du désir féminin adolescent étude des (re)configurations des normes sexuelles genrées dans quatre romans québécois contemporainsfr
dc.typeMémoirefr
tme.degree.disciplineLettres et littératurefr
tme.degree.grantorFaculté des lettres et sciences humainesfr
tme.degree.levelMaîtrisefr
tme.degree.nameM.A.fr


Files in this document

Thumbnail

This document appears in the following Collection(s)

Show simple document record