Show simple document record

dc.contributor.advisorLétourneau, Alainfr
dc.contributor.advisorBeaulieu, Carolefr
dc.contributor.authorChenel, Vanessafr
dc.date.accessioned2014-09-09T15:31:29Z
dc.date.available2014-09-09T15:31:29Z
dc.date.created2011fr
dc.date.issued2011fr
dc.identifier.isbn9780494889015fr
dc.identifier.urihttp://hdl.handle.net/11143/5681
dc.description.abstractLe principe d'Équivalence en Substance (É.S.) est développé en 1993 par l'OCDE et implémenté en 1996 par la FAO/OMS, pour remédier au manque de régulation au niveau de la gestion des risques concernant les végétaux à caractère nouveau (VCN). Ce concept est un outil de comparaison des composantes biochimiques permettant de faire le parallèle entre un produit transgénique et un homologue issu de l'agriculture traditionnelle, dont l'innocuité est prouvée; une É.S. permet alors de conclure à l'innocuité du VCN. Cependant, il semble difficile de parvenir à établir une équivalence alors qu'aucun critère n'est défini. La substance qui doit être équivalente n'est pas non plus déterminée et peut étymologiquement porter à confusion. Comment comprendre ce concept devant le paradoxe qu'est la vente d'un produit"similaire, mais différent"? Ce principe est très limité. Il a été démontré que seule, la composition biochimique ne peut définir la toxicité d'un aliment, il faut alors chercher ailleurs que là vers où nous guide l'É.S. L'homme entretient aussi une dynamique sociale particulière avec la nourriture. C'est pourquoi d'autres aspects tels que l'équivalence éthique et l'équivalence quantitative doivent être pris en compte pour évaluer un VCN. Comment alors doit-on comprendre ce principe? Ne l'avons-nous tout simplement pas mal interprété et utilisé de manière erronée en tant que processus plutôt qu'en tant que simple outil? Certes, mais il est aussi insuffisant et demande à être échangé au profit d'une méthode plus"pratique".fr
dc.language.isofrefr
dc.publisherUniversité de Sherbrookefr
dc.rights© Vanessa Chenelfr
dc.subjectÉthique appliquée et développement technologiquefr
dc.subjectBiotechnologies modernesfr
dc.subjectTransgénèsefr
dc.subjectOrganismes génétiquement modifiésfr
dc.subjectÉquivalence en substancefr
dc.titleAnalyse du principe d'Équivalence en Substance en tant que concept directeur pour l'évaluation de l'innocuité des végétaux génétiquement modifiésfr
dc.typeMémoirefr
tme.degree.disciplinePhilosophie et éthiquefr
tme.degree.grantorFaculté des lettres et sciences humainesfr
tme.degree.levelMaîtrisefr
tme.degree.nameM.A.fr


Files in this document

Thumbnail

This document appears in the following Collection(s)

Show simple document record