Show simple document record

dc.contributor.advisorVachon, Pierrefr
dc.contributor.authorThibodeau, Sonyafr
dc.date.accessioned2014-09-09T15:01:11Z
dc.date.available2014-09-09T15:01:11Z
dc.date.created2011fr
dc.date.issued2011fr
dc.identifier.isbn9780494909867fr
dc.identifier.urihttp://hdl.handle.net/11143/5558
dc.description.abstractLes intégrines sont bien reconnues pour être impliquées dans plusieurs mécanismes cellulaires tels que la migration, la différenciation et la survie cellulaire. Il est également connu que les différentes sous-unités des intégrines peuvent elles aussi avoir des rôles différents au sein de ces mécanismes.Les signaux de survie engendrés par l'adhésion cellulaire sont principalement médiés par les intégrines. Ainsi lors de la perte d'adhésion à la matrice extracellulaire, les cellules entrent en anoïkose. Notre laboratoire a démontré que les cellules épithéliales intestinales entrent, elles aussi, en anoïkose lors d'une perte d'adhésion à la matrice. Ainsi l'objectif de ce travail est de déterminer l'implication des différentes sous-unités [alpha] des intégrines dans la survie cellulaire dans l'épithélium intestinal selon l'état de différenciation. Tout d'abord, nous avons déterminé le profil d'expression des sous-unités [alpha]2, [alpha]3, [alpha]5 et [alpha]6 des intégrines.Les cellules indifférenciées expriment toutes les sous-unités d'intérêts, alors que les cellules différenciées expriment surtout la sous-unité [alpha]6 des intégrines. Ensuite, afin de déterminer quelles sous-unités des intégrines sont impliquées dans la survie cellulaire selon l'état de différenciation, nous avons utilisé des anticorps bloquants afin d'inhiber leur adhésion à la matrice.Les sous-unités [alpha]2, [alpha]3 et [alpha]6 des intégrines sont importantes pour la survie des cellules indifférenciées alors que ce sont les sous-unités [alpha]2, [alpha]5 et [alpha]6 qui sont importantes pour la survie des cellules différenciées. Nous avons généré des shARNs dans des lentivirus afin d'infecter les cellules indifférenciées HIEC. Aucun des shARNs générés contre les sous-unités [alpha]2, [alpha]3 et [alpha]5 n'est fonctionnel. Le troisième shARN contre la sous-unité [alpha]6 a fonctionné. De plus, la perte d'expression de la sous-unité [alpha]6 a entraîné une augmentation de l'anoïkose. Donc, la sous-unité [alpha]6 des intégrines est importante pour la survie des cellules indifférenciées. À l'aide de ce shARN, nous avons déterminé que la perte d'adhésion causée par la perte d'expression de la sous-unité [alpha]6 des intégrines affecte les niveaux relatifs d'activation de Fak. Ainsi les différentes sous-unités [alpha] des intégrines sont impliquées de façon différentielle dans la survie des cellules épithéliales intestinales selon l'état de différenciation.fr
dc.language.isofrefr
dc.publisherUniversité de Sherbrookefr
dc.rights© Sonya Thibodeaufr
dc.subjectAnoïkosefr
dc.subjectSurvie cellulairefr
dc.subjectIntégrinesfr
dc.titleIntégrines et survie cellulairefr
dc.typeMémoirefr
tme.degree.disciplineBiologie cellulairefr
tme.degree.grantorFaculté de médecine et des sciences de la santéfr
tme.degree.levelMaîtrisefr
tme.degree.nameM. Sc.fr


Files in this document

Thumbnail

This document appears in the following Collection(s)

Show simple document record