Show simple document record

dc.contributor.advisorGuillemette, Manon Ghislainefr
dc.contributor.authorFréchette, Sylviefr
dc.date.accessioned2014-09-09T14:02:40Z
dc.date.available2014-09-09T14:02:40Z
dc.date.created2011fr
dc.date.issued2011fr
dc.identifier.isbn9780494888476fr
dc.identifier.urihttp://hdl.handle.net/11143/5471
dc.description.abstractDepuis très longtemps, les organisations travaillent à améliorer le taux de succès dans l'implantation de systèmes d'information complexes. La recherche a démontré que les deux tiers des échecs en systèmes d'information sont attribuables aux erreurs faites lors de la définition des besoins. Bien que certains chercheurs ont étudié les techniques et méthodes d'analyse de besoins en systèmes d'information, elles ne sont pas encore bien répertoriées ni étudiées en contexte d'intelligence d'affaires. Cette recherche vise à mieux comprendre rutilisation [i.e. l'utilisation] des techniques de définition des besoins dans le but d'identifier les techniques les plus efficaces pour définir les besoins en contexte d'intelligence d'affaires. Pour ce faire, nous avons pris une approche comparative des caractéristiques spécifiques aux systèmes d'information opérationnels et décisionnels. Ainsi, grâce à une revue de littérature exhaustive, nous avons été en mesure de démontrer la nature intuitive et évolutive des besoins en intelligence d'affaires et la nécessité d'utiliser une approche itérative lors du processus de définition des besoins. Nous avons alors créé notre cadre de recherche à partir des modèles itératifs de définition des besoins et des techniques déjà répertoriées dans la littérature professionnelle et scientifique. Afin de valider notre cadre de recherche, nous avons utilisé une méthodologie exploratoire/qualitative auprès de 14 professionnels d'affaires et des technologies de l'information. Une première phase d'entrevue a permis de bien comprendre le processus de définition des besoins en contexte d'intelligence d'affaires et d'identifier les techniques utilisées par les participants. Une seconde phase d'entrevue a permis de mesurer la fréquence d'utilisation et l'efficacité perçue de 25 techniques en contexte transactionnel et d'intelligence d'affaires. Les résultats démontrent que l'efficacité des techniques utilisées correspond directement à la nature des besoins. Ainsi, les techniques orientées sur la modélisation des données, les buts et les indicateurs clés de performance ainsi que le prototypage sont nettement plus efficaces en intelligence d'affaires. D'autre part, la cartographie des processus, les scénarios et cas d'utilisation, ainsi que l'observation, sont plus efficaces en contexte transactionnel. Nos résultats montrent également l'importance d'utiliser une combinaison de techniques dans la définition des besoins d'information. Cette recherche contribue à l'avancée des connaissances dans le domaine de la définition des besoins en étant la première à répertorier les techniques les plus efficaces en contexte d'intelligence d'affaires et en présentant une nouvelle perspective d'efficacité mesurée d'après la nature du contexte. De plus, en mettant en évidence la différence et le caractère particulier des besoins opérationnels et décisionnels, cette recherche permet aux professionnels de comprendre concrètement comment adapter leur approche de définition des besoins à chacun de ces contextes.fr
dc.language.isofrefr
dc.publisherUniversité de Sherbrookefr
dc.rights© Sylvie Fréchettefr
dc.subjectIntelligence d'affaires
dc.subjectDéfinition des besoins
dc.subjectSystèmes d'information
dc.titleÉtude de l'efficacité des techniques de définition des besoins utilisées en contexte d'intelligence d'affairesfr
dc.typeMémoirefr
tme.degree.disciplineSystème d'information et méthodes quantitatives de gestionfr
tme.degree.grantorFaculté d'administrationfr
tme.degree.levelMaîtrisefr
tme.degree.nameM. Sc.fr


Files in this document

Thumbnail

This document appears in the following Collection(s)

Show simple document record