Show simple document record

dc.contributor.advisorBédard, Johanne
dc.contributor.advisorSavoie, Alain
dc.contributor.advisorLarose, François
dc.contributor.authorBoutin, Pierrefr
dc.date.accessioned2014-07-31T13:30:14Z
dc.date.available2014-07-31T13:30:14Z
dc.date.created2014fr
dc.date.issued2014-07-31
dc.identifier.urihttp://hdl.handle.net/11143/5395
dc.description.abstractLa présente recherche doctorale s’intitule L’art dramatique comme projet fédérateur privilégiant des dynamiques collaboratives auprès des personnels d’une école primaire québécoise. La réflexion scientifique menée se veut une avenue favorisant l’atténuement des comportements anomiques en milieu scolastique. La problématique est assujettie à une demande explicite du Programme de formation de l’école québécoise (2001), à l’effet que les personnels scolaires de chacune des institutions d’enseignement québécoise se devraient désormais de promouvoir la collaboration et de se constituer en tant que communauté d’apprentissage. Ainsi, des dynamiques collaboratives s’établissent entrent les enseignantes et les enseignants, les spécialistes scolaires, les directions d’établissement et leurs personnels mais aussi auprès des parents, des élèves et de la collectivité dans laquelle elle est implantée. Quoique tout un chacun puisse trouver ces recommandations légitimes et bénéfiques au regard du développement d’un climat scolaire davantage harmonieux, la façon d’actualiser ces dynamiques collaboratives reste à déployer. À cet effet, cette étude propose une piste d’intervention par l’utilisation instrumentale du théâtre à des fins mobilisatrices et collaboratives auprès des acteurs du domaine de l’enseignement. Afin d’articuler ce dispositif théâtral, six (6) concepts ont été sollicités. Certains sont de premières instances, telles que la mobilisation, la communauté d’apprentissage et la collaboration; ils se caractérisent en termes de mouvement et d’action dans une démarche de dramatisation. D’autres, auxiliaires, servent à opérationnaliser ces derniers en leur adjurant des représentations sociales, des valeurs et un capital social propices à leur actualisation. Pour sa part, l’objectif général de cette thèse cible l’identification des représentations sociales de personnels scolaires au regard des effets de l’instrumentalisation théâtrale sur les dynamiques collaboratives de leur communauté. Dans le but de couvrir les différentes facettes dudit objectif général, il se ramifie en trois (3) énoncés plus spécifiques dont la facture consiste à: 1) définir le théâtre comme instrument social et éducatif; 2) déterminer en quoi l’art dramatique est situation d’enseignement-apprentissage pour les élèves et les personnels scolaires; 3) caractériser la théâtralisation en tant que projet mobilisateur et dispositif de collaboration au sein d’une communauté d’apprentissage. Ces objectifs se conceptualisent dans une perspective de recherche exploratoire. Cette dernière, préconisant le cumul des données, vise à rendre compte d’un procédé scénique permettant de juguler les comportements anomiques et atomiques. Puisque ces considérations sont relativement récentes, du moins dans le domaine de l’éducation, notre démarche s’inscrit dans un courant phénoménologique; les attitudes individualistes qui sévissent dans la société faisant désormais partie du microcosme que constitue l’école. Dans l’expectative de circonscrire les représentations sociales de personnels scolaires au regard de l’acuité de la théâtralisation à promouvoir des synergies collaboratives, nous avons utilisé le questionnaire d’enquête et l’entrevue de groupe semi-dirigée comme instruments de mesure, et ce, auprès de deux (2) échantillons distincts. L’un de validation, comprenant vingt et un (21) sujets et constitué de deux (2) cohortes d’étudiantes et d’étudiants qui, au printemps et à l’automne 2010, poursuivaient leur formation de deuxième cycle universitaire en éducation à la Faculté des sciences de l’éducation à l’Université de Sherbrooke; l’autre d’expérimentation, regroupant trente-quatre (34) personnels de l’école primaire Raymond de Laval. Les résultats obtenus auprès de l’échantillonnage furent analysés selon une mixité des méthodes qualitatives et quantitatives. Les données discursives, collectées lors des entrevues semi-structurées, ont été analysées selon une approche d’analyse de contenu thématique nous permettant de quantifier les occurrences au regard des concepts ou encore de leurs indicateurs. Des mesures d’association furent également effectuées, et ce, tout particulièrement avec des variables que nous désirions corréler à certains renseignements sociodémographiques. L’analyse des résultats et la discussion qui s’ensuivit concernant le discours de sens commun entretenu par les individus ayant participé à une expérience de dramatisation, nous aura permis de mieux cerner, dans un premier temps, l’aspect expérientiel et la dimension réflexive de la pratique théâtrale ainsi que les compétences mobilisées dans le processus de théâtralisation. Dans un second temps, nous avons pu identifier en quoi la réalisation d’une pièce de théâtre peut s’avérer un dispositif favorisant la mobilisation et la collaboration au sein de personnels d’une école primaire québécoise. Enfin, nous sommes parvenus à répondre substantiellement à la question de recherche en relevant des constituantes valorisant des dynamiques collaboratives vectrices d’une communauté d’apprentissage. Ainsi, l’instrumentalisation du théâtre s’avère propice à l’émergence de certaines synergies collaboratives auprès des personnels scolaires interrogés. Cependant, et plus spécifiquement, la portée de la dramatisation auprès des personnels de l’école Raymond constituant notre terrain d’expérimentation apparaît délimitée spatiotemporellement et l’intensité de la collaboration est différente d’un sujet à l’autre et variée selon les cycles d’enseignement.fr
dc.language.isofrefr
dc.publisherUniversité de Sherbrookefr
dc.rights© Pierre Boutinfr
dc.rightsAttribution - Pas d’Utilisation Commerciale - Pas de Modification 2.5 Canada*
dc.rights.urihttp://creativecommons.org/licenses/by-nc-nd/2.5/ca/*
dc.subjectCollaborationfr
dc.subjectCommunauté d'apprentissagefr
dc.subjectMobilisationfr
dc.subjectThéâtrefr
dc.subjectArt dramatiquefr
dc.subjectValeursfr
dc.titleL’art dramatique comme projet fédérateur privilégiant des dynamiques collaboratives auprès des personnels d’une école primaire québécoisefr
dc.typeThèsefr
tme.degree.disciplineSciences de l'éducationfr
tme.degree.grantorFaculté d'éducationfr
tme.degree.levelDoctoratfr
tme.degree.namePh.D.fr


Files in this document

Thumbnail
Thumbnail

This document appears in the following Collection(s)

Show simple document record

© Pierre Boutin
Except where otherwise noted, this document's license is described as © Pierre Boutin