Show simple document record

dc.contributor.advisorPaultre, Patrick
dc.contributor.authorGertin, Yvenerfr
dc.date.accessioned2014-07-15T20:26:54Z
dc.date.available2014-07-15T20:26:54Z
dc.date.created2014fr
dc.date.issued2014-07-15
dc.identifier.urihttp://hdl.handle.net/11143/5374
dc.description.abstractLes structures en maçonnerie font partie des structures qui sont les plus vulnérables aux secousses sismiques en raison de leurs caractéristiques mécaniques, de leurs composantes et de leurs problèmes d’interaction. Les contraintes de traction et de cisaillement résultant des sollicitations sismiques sont à l’origine des dégâts les plus catastrophiques que connaissent ces ouvrages, en particulier ceux qui n’ont pas été construits suivant des normes parasismiques. De nombreuses recherches ont été menées dans l’optique de comprendre les mécanismes de rupture des murs en maçonnerie afin de les dimensionner pour une réponse adéquate aux sollicitations sismiques. Ce document s’inscrit dans le cadre d’un projet de recherche qui vise à mieux connaître le comportement sismique de la maçonnerie. Il se consacre à une étude analytique de la réponse sismique de murs en maçonnerie armée et non armée en plus d’une étude expérimentale d’un mur en maçonnerie armée dans une perspective d’amélioration de leur comportement. Outre la contribution littéraire qui repose sur l’étude comparative des maçonneries de remplissage, confinées et armées suivant leurs modes de rupture et des critères de performance, ce projet vise aussi à apporter de nouvelles données relatives à l’avancement des recherches sur ces structures par les essais expérimentaux relatifs au comportement cyclique en plan du spécimen de mur en maçonnerie armée et par les essais de caractérisation des matériaux constitutifs du mur. Les résultats qui sont analysés sont les paramètres de rigidité, de résistance, de capacité de déformation et de capacité de dissipation d’énergie. Ils confirment la prédominance du mécanisme de rupture par flexion avancée par les calculs de capacité. De plus, le spécimen montre une capacité de dissipation d’énergie relativement élevée en plus d’un léger pincement des boucles d’hystérésis.fr
dc.language.isofrefr
dc.publisherUniversité de Sherbrookefr
dc.rights© Yvener Gertinfr
dc.subjectComportement sismiquefr
dc.subjectMaçonnerie arméefr
dc.subjectMaçonnerie de remplissagefr
dc.subjectMaçonnerie confinéefr
dc.subjectEssai cycliquefr
dc.titleComportement sismique d'un mur en maçonnerie armée entièrement rempli de coulisfr
dc.typeMémoirefr
tme.degree.disciplineGénie civilfr
tme.degree.grantorFaculté de géniefr
tme.degree.levelMaîtrisefr
tme.degree.nameM. Sc. A.fr


Files in this document

Thumbnail

This document appears in the following Collection(s)

Show simple document record