Show simple document record

dc.contributor.advisorCollette, Karine
dc.contributor.authorNadeau, Maximefr
dc.date.accessioned2014-06-27T17:55:51Z
dc.date.available2014-06-27T17:55:51Z
dc.date.created2014fr
dc.date.issued2014fr
dc.identifier.urihttp://savoirs.usherbrooke.ca/handle/11143/5361
dc.description.abstractL’apparition du concept de littératie — né autour des années 1980 d’une préoccupation quant aux taux alarmants d’illettrisme des populations occidentales scolarisées, et d’un problème définitionnel concernant la notion d’illettrisme et les performances très inégales des gens qualifiés d’illettrés — va induire un changement de perspective dans les études sur la lecture. Alors que depuis le début du siècle dernier, on s’était surtout intéressé aux lecteurs en difficultés et aux illettrés, on s’aperçoit de plus en plus, en effet, que pour comprendre quelles compétences fonctionnelles les illettrés ne maîtrisent pas, il faut s’entendre sur le niveau de maîtrise à développer en lecture. Néanmoins, il est extrêmement difficile, encore aujourd’hui, de déterminer ce qu’est ou ce que peut être l’expertise en lecture. Ce projet de recherche a donc pour but de déterminer les caractéristiques spécifiques à l’expertise en lecture à partir d’une synthèse documentaire, afin d’établir les différentes caractéristiques des bons lecteurs telles que définies par différents chercheurs œuvrant en psychologie, en éducation ou encore en sociologie, puis d’observations et d’entretiens avec des professionnels des communications, réputés lecteurs experts dans le cadre de ce mémoire de recherche. Les éléments de l’expertise en lecture ont été regroupés à la suite de l’analyse documentaire en trois grandes catégories : 1. la compréhension; 2. les habiletés infraconscientes; 3. les stratégies de lecture. Nous nous sommes servi des résultats de cette synthèse documentaire pour présenter, dans un premier temps, une ébauche de schématisation afin de faire le point sur les différentes caractéristiques connues de l’expertise en lecture. Nous avons aussi rencontré des spécialistes des communications, réputés lecteurs experts, afin d’observer si leurs habitudes de lecture ainsi que les différentes stratégies et habiletés de lecture qu’ils utilisent concordaient avec cette première schématisation. Ces professionnels des communications ont été rencontrés à deux reprises : une première fois pour les filmer pendant leurs lectures et la seconde fois pour discuter avec eux, à partir des enregistrements vidéo, de leurs habitudes de lecture et des stratégies qu’ils utilisent quotidiennement. Les résultats de l’analyse des vidéos et des entretiens nous ont permis de proposer une deuxième schématisation de l’expertise en lecture, plus représentative de leur réalité de professionnels des communications et de lecteurs experts.fr
dc.language.isofrefr
dc.publisherUniversité de Sherbrookefr
dc.rights© MaximeNadeaufr
dc.subjectLecturefr
dc.subjectLecteurfr
dc.subjectExpertise en lecturefr
dc.subjectCompréhension en lecturefr
dc.subjectStratégies de lecturefr
dc.subjectSchématisation de la lecturefr
dc.titleL'expertise en lecture : schématiser les comportements de lecture de professionnels des communicationsfr
dc.typeMémoirefr
tme.degree.disciplineCommunicationfr
tme.degree.grantorFaculté des lettres et sciences humainesfr
tme.degree.levelMaîtrisefr
tme.degree.nameM.A.fr


Files in this document

Thumbnail

This document appears in the following Collection(s)

Show simple document record