Show simple document record

dc.contributor.advisorLétourneau, Alainfr
dc.contributor.authorHellou, Gisèlefr
dc.date.accessioned2014-05-16T17:26:57Z
dc.date.available2014-05-16T17:26:57Z
dc.date.created2007fr
dc.date.issued2007fr
dc.identifier.urihttp://savoirs.usherbrooke.ca/handle/11143/5272
dc.description.abstractComme chirurgienne et intensiviste en milieu hospitalo-universitaire depuis 20 ans et après un travail de"réflexion dans et sur l'action" (dans les mots de Donald Schbn), nous soulevons l'hypothèse selon laquelle les schèmes conceptuels conventionnels et la rationalité scientifique classique, en vigueur en médecine sur spécialisée, bien que nécessaires ne sont plus suffisants à la pratique clinique cohérente, dans une unité de soins intensifs chirurgicaux (SIC). Quelles sont les caractéristiques des processus intellectuels conventionnels? Comment penser autrement? Y a-t-il lieu de modifier notre représentation des processus physiopathologiques des malades critiques et instables aux SIC? Nous faisons d'abord la description de l'organisation stucturo-fonctionnelle des SIC (lieu, acteurs, gestion) et celle de la nature des patients critiques et instables (physiopathologie, pratique clinique, cas-type). Il s'agit d'une analyse situationnelle et de l'étude de cas d'une unité de SIC par une méthodologie de type recherche-action ancrée sur le terrain. Nous rendons compte d'une pratique sur spécialisée qui s'avère de type fragmenté avec une perspective plutôt statique des malades. L'approche analytique de type réductionniste et la vision mécaniste des phénomènes physiopathologiques atteignent leurs limites aux SIC. Nos résultats démontrent que les théories de la complexité (E. Morin, J-L Le Moigne) constituent un paradigme heuristique valide qui permet de dépasser certains obstacles cognitifs (Bachelard) pour mieux saisir la nature dynamique non linéaire et l'interconnexité des phénomènes aux SIC. Ainsi, une approche systémique (Von Bertalanffy, Bunge, Luhmann) de cette complexité intrinsèque constitue un outil conceptuel et opératoire applicable aux SIC. De plus, nous faisons ressortir l'importance de l'approche herméneutique en clinique (Gadamer, Ricoeur) qui permet la dotation de sens et la contextualisation nécessaire à la prise en charge des patients, dans le respect de leur singularité. En termes cliniques et organisationnels, nous suggérons l'idée d'un changement conceptuel intentionnel de la part des acteurs impliqués aux SIC, pour une révision de la représentation des malades critiques et instables, ainsi que l'introduction d'une approche managériale de type systémique adaptée aux conditions de la complexité organisationnelle des SIC.fr
dc.language.isofrefr
dc.publisherUniversité de Sherbrookefr
dc.rights© Gisèle Helloufr
dc.titleLes théories de la complexité, la systémique et l'herméneutique pour une philosophie pratique des soins intensifsfr
dc.typeMémoirefr
tme.degree.disciplinePhilosophie et éthiquefr
tme.degree.grantorFaculté de théologie, d'éthique et de philosophiefr
tme.degree.levelMaîtrisefr
tme.degree.nameM.A.fr


Files in this document

Thumbnail

This document appears in the following Collection(s)

Show simple document record