Show simple document record

dc.contributor.advisorLétourneau, Alainfr
dc.contributor.authorCloutier, Sophiefr
dc.date.accessioned2014-05-16T17:26:50Z
dc.date.available2014-05-16T17:26:50Z
dc.date.created2003fr
dc.date.issued2003fr
dc.identifier.isbn0612805735fr
dc.identifier.urihttp://savoirs.usherbrooke.ca/handle/11143/5246
dc.description.abstractLe vingtième siècle s'achevant à peine, nous pouvons nous tourner vers le passé et regarder d'un oeil triste le spectacle désespérant du mal politique, un mal qui a pris différents aspects, dont le visage extrême du totalitarisme. L'avenir qui s'ouvre devant nous peut à peine nous sembler plus réjouissant. La pensée de Hannah Arendt intervient en éclairant nos sombres temps et en nous aidant à comprendre notre monde. Philosophe des temps modernes, elle s'est penchée tout au long de son travail de réflexion sur la question du mal politique et surtout, sur l'espoir que chaque être humain détient le pouvoir d'interrompre le fil du temps afin de faire advenir la nouveauté dans le monde. Par une lecture de ses écrits politiques et en suivant son travail de distinction des concepts la présente étude démontrera que l'action se pose comme réponse au mal politique. Une action épurée, différenciée du travail et de l'oeuvre, qui s' affirme comme faculté politique par excellence puisqu'elle permet la manifestation de la liberté.fr
dc.language.isofrefr
dc.publisherUniversité de Sherbrookefr
dc.rights© Sophie Cloutierfr
dc.titleL'action arendtienne comme réponse au mal politiquefr
dc.typeMémoirefr
tme.degree.disciplinePhilosophie et éthiquefr
tme.degree.grantorFaculté de théologie, d'éthique et de philosophiefr
tme.degree.levelMaîtrisefr
tme.degree.nameM.A.fr


Files in this document

Thumbnail

This document appears in the following Collection(s)

Show simple document record