Show simple document record

dc.contributor.advisor[non identifié]fr
dc.contributor.authorHolzl, Yolandefr
dc.date.accessioned2014-05-16T16:09:57Z
dc.date.available2014-05-16T16:09:57Z
dc.date.created2010fr
dc.date.issued2010fr
dc.identifier.isbn9780494656327fr
dc.identifier.urihttp://savoirs.usherbrooke.ca/handle/11143/5179
dc.description.abstractUn lourd silence, entourant la Shoah, a trop longtemps nourri chez les survivants et leurs descendants la honte et la culpabilité d'être juifs. Des intervenants, psychologues et autres, ont réussi à libérer leur parole ; en effet, le partage des expériences et des émotions a permis aux survivants de jeter un regard nouveau sur leur judaïté et de retrouver leur fierté intérieure. Leur plus grande souffrance a été le silence du Dieu de l'Alliance, ressenti comme un abandon. À cet égard, Hans Jonas et Élie Wiesel témoignent de cette foi ébranlée. À leur suite, nous avançons le chemin du pardon comme expérience libératrice de la culpabilité et du talion. En notre qualité de théologienne et de fille de survivant, cette voie du dépassement de soi et de sens de responsabilité nous est apparue pleine d'ouverture et de promesse. Elle permet de quitter le ressentiment, de cheminer vers la vie avec Dieu et les autres et de retrouver la paix et la liberté intérieure.fr
dc.language.isofrefr
dc.publisherUniversité de Sherbrookefr
dc.rights© Yolande Holzlfr
dc.subjectSens de la responsabilitéfr
dc.subjectPardonfr
dc.subjectCulpabilitéfr
dc.subjectSurvivantsfr
dc.subjectShoahfr
dc.titleLa culpabilité des survivants de la Shoah proposition théologique en vue d'un chemin de libération intérieure et de pardonfr
dc.typeMémoirefr
tme.degree.disciplineThéologie et études religieusesfr
tme.degree.grantorFaculté de théologie et d'études religieusesfr
tme.degree.levelMaîtrisefr
tme.degree.nameM.A.fr


Files in this document

Thumbnail

This document appears in the following Collection(s)

Show simple document record