Show simple document record

dc.contributor.advisorBeaudoin, Nathaliefr
dc.contributor.authorDjoumad, Abdelmajidfr
dc.date.accessioned2014-05-16T16:04:15Z
dc.date.available2014-05-16T16:04:15Z
dc.date.created2010fr
dc.date.issued2010fr
dc.identifier.isbn9780494642085fr
dc.identifier.urihttp://savoirs.usherbrooke.ca/handle/11143/5125
dc.description.abstractDans le but d'apporter notre contribution à une connaissance plus large de la mort cellulaire programmée (MCP) végétale, ce projet de doctorat avait pour objectif d'identifier des gènes régulés par les UV-C et potentiellement impliqués dans la mise en place de la MCP chez Arabidopsis thaliana . La première approche expérimentale développée a consisté à mettre au point un outil permettant l'identification de facteurs régulant la MCP. Ceci a été réalisé à travers la mise au point d'un crible de mutants d'A. thaliana transformés avec le gène de la luciférase sous contrôle du promoteur du gène AtBI-1, impliqué dans la MCP. Parmi les plantes transformées, la lignée 4MD03 a été sélectionnée sur la base du niveau d'expression du gène de la luciférase. Des mutations ponctuelles et aléatoires à l'EMS (ethylméthane sulfonate) ont été générées par la suite afin d'isoler des mutants dérégulés dans des voies de signalisation menant à la MCP. Parallèlement à la mise au point du crible, l'analyse fonctionnelle de la région promotrice du gène AtBI-1 a été initiée à travers une série de délétions, afin d'identifier des éléments essentiels pour la régulation de l'expression de ce gène dans des conditions de MCP. Ces délétions fusionnées au gène rapporteur GUS ont été introduites dans A. thaliana et ont permis d'identifier la région responsable de la régulation du promoteur. Enfin, une collection de mutants d'A. thaliana contenant le gène de la luciférase, sans promoteur, a été criblée en utilisant les UV-C comme inducteur de MCP. Ce crible a permis d'identifier la lignée TL-72H qui présente une insertion dans la région 5'UTR du gène Trx f1, un gène codant pour une thioredoxine chloroplastique. Ce gène est fortement réprimé suite au traitement aux UV-C et son expression dans le mutant TL-72H est fortement réduite par la présence de l'insertion. Les différentes expériences réalisées ont permis de montrer que le gène Trx f1 a un impact sur le niveau de mortalité des plantules en réponse aux UV-C. La perte précoce d'expression de ce gène dans le mutant entraîne une MCP plus importante suite à un traitement aux UV-C. De plus, la protéine Trx f1 est capable d'atténuer la mort induite par le facteur pro-apoptotique Box dans la levure. Enfin, le mutant TL-72H se révèle plus sensible au methyl viologen, un herbicide qui induit la MCP à travers la production de ROS au niveau des chloroplastes. Tous ces résultats suggèrent pour la première fois que Trx f1 pourrait être impliqué dans la MCP chez les plantes à travers un possible contrôle de la production de ROS par les chloroplastes.fr
dc.language.isofrefr
dc.publisherUniversité de Sherbrookefr
dc.rights© Abdelmadjid Djoumadfr
dc.titleCrible de mutants de la mort cellulaire programmée chez Arabidopsis thalianafr
dc.typeThèsefr
tme.degree.disciplineBiologiefr
tme.degree.grantorFaculté des sciencesfr
tme.degree.levelDoctoratfr
tme.degree.namePh.D.fr


Files in this document

Thumbnail

This document appears in the following Collection(s)

Show simple document record