Show simple document record

dc.contributor.advisorGaudreau, Lucfr
dc.contributor.authorBerthiaume, Marysefr
dc.date.accessioned2014-05-16T16:04:07Z
dc.date.available2014-05-16T16:04:07Z
dc.date.created2008fr
dc.date.issued2008fr
dc.identifier.isbn9780494485309fr
dc.identifier.urihttp://savoirs.usherbrooke.ca/handle/11143/5095
dc.description.abstractLa transcription des gènes est un processus finement régulé. Plusieurs protéines sont impliquées dans cette régulation. Entre autres, il y a la chromatine ainsi que les prolines qui peuvent modifier ou remodeler la chromatine afin de rendre l'ADN accessible ou non aux différents facteurs impliqués lors de la transcription. Dans le cadre des travaux de doctorat qui seront pressants dans cette thèse, j'ai caractérisé l'effet du peroxyde d'hydrogène sur la transcription et l'acétylation des histones ainsi que la présence de BRCA1 à certains gènes suite au traitement avec le peroxyde d'hydrogène. Pour ce faire, Pimmunoprecipitation de la chromatine (ChIP) avec des cellules mammifères a été la méthode employée. Dans un premier temps, j'ai étudié l'effet de différentes doses de peroxyde d'hydrogène sur la transcription et l'acétylation des histones. Grâce à cette étude, nous avons pu montrer que les fortes doses de peroxyde d'hydrogène causaient une déacétylation globale des histones, une diminution de la liaison de l'ARN polll et de la transcription globale. II avait déjà été montré que les stress oxydatifs pouvaient influencer les niveaux d'acétylation des histones, mais le lien avec l'activité transcriptionnelle n'avait pas été établi. Nous avons donc démontré que la diminution de la transcription que nous observions après le traitement avec une forte dose de peroxyde d'hydrogène n'était pas due à un mauvais fonctionnement de l'ARN polll mais, probablement, à la diminution globale du niveau d'acétylation dans cette condition. Quelques études suggéraient que BRCA1 pourrait faire partie d'un complexe comprenant l'ARN polll. J'ai donc voulu déterminer s'il y avait un lien entre la présence de BRCA1 à certains gènes et la liaison de l'ARN polll. La présence de BRCA1 fut étudiée aux gènes de réponse au stress p21 et GADD45, mais aussi au gène GAPDH. La conclusion générale de cette étude fût que BRCA1 peut se retrouver à des sites qui ne sont pas liés par l'ARN polll et que BRCA1 n'est pas retrouvé à tous les sites où est lié l'ARN polll. De plus, contrairement à l'ARN polll, la présence de BRCA1 n'est pas seulement affectée négativement par le traitement avec la forte dose de peroxyde d'hydrogène. On observe une augmentation de la présence de BRCA1 à certains sites.fr
dc.language.isofrefr
dc.publisherUniversité de Sherbrookefr
dc.rights© Maryse Berthiaumefr
dc.titleÉtude du lien fonctionnel entre le suppresseur de tumeur BRCA1 et la machinerie transcriptionnelle à certains gènes en absence ou présence de stress oxydatif in vivofr
dc.typeThèsefr
tme.degree.disciplineBiologiefr
tme.degree.grantorFaculté des sciencesfr
tme.degree.levelDoctoratfr
tme.degree.namePh.D.fr


Files in this document

Thumbnail

This document appears in the following Collection(s)

Show simple document record