Show simple document record

dc.contributor.advisorAubin, Marcelfr
dc.contributor.authorGhamlouche, Hassanfr
dc.date.accessioned2014-05-16T16:03:15Z
dc.date.available2014-05-16T16:03:15Z
dc.date.created1998fr
dc.date.issued1998fr
dc.identifier.isbn0612357708fr
dc.identifier.urihttp://savoirs.usherbrooke.ca/handle/11143/4967
dc.description.abstractDès la découverte des supraconducteurs à haute température critique, les recherches se sont intensifiées afin de comprendre les mécanismes qui sont à l'origine des propriétés de ces matériaux. L'état mixte, tout comme l'état supraconducteur pur et l'état normal, a fait l'objet de nombreux travaux de recherche. En particulier, la structure des vortex à l'état mixte, et leur mouvement sous l'effet d'une force quelconque, étaient et restent le centre de préoccupation. Les effets thermoélectrique (Seebeck) et thermomagnétique (Nernst) sont parmi les différentes mesures qui peuvent donner de l'information sur les états des vortex à l'état mixte. L'avantage essentiel de ces deux effets est l'absence d'un courant électrique appliqué. Ce dernier peut donner des perturbations indésirables durant les mesures. D'autre part, nous avons utilisé la méthode CA (Courant Alternatif) pour effectuer nos mesures. Cette méthode est caractérisée par une meilleure résolution par rapport à la méthode CC (Courant Continu) conventionnelle. Nous avons étudié autant des échantillons maclés que des échantillons sans macles. D'abord nous avons testé notre montage à champ magnétique nul. Nous avons alors montré que le pic rapporté par certains dans l'effet Seebeck à la transition supraconductrice ne correspond pas à une réalité physique mais à un artefact expérimental. On avait associé ce pic aux fluctuations. Par la suite, nous avons mis en évidence et étudié pour la première fois avec les effets Seebeck et Nernst le phénomène de la fusion du réseau de vortex grâce à des mesures sur les échantillons sans macles. Cette étude s'est faite pour deux concentrations d'oxygène différentes et pour un gradient de température parallèle, consécutivement, aux deux axes cristallographiques dans le plan ab. Finalement, nous avons étudié l'effet des plans de maclage sur le mouvement des vortex. Ceci a été réalisé en appliquant le gradient de température selon trois directions différentes (0, 45 et 90[degré]) avec les plans de maclage. Nous avons observé, pour le premier angle un mouvement libre du vortex, pour le second angle une contribution de l'effet Nernst à l'effet Seebeck et pour la troisième direction un phénomène d'activation. Dans ce dernier cas, les plans de maclage font un obstacle qui s'oppose au mouvement des vortex. De ce qui précède, nous concluons qu'avec la bonne résolution de notre technique nous sommes capables d'observer des phénomènes que la technique CC ne met pas en relief. D'autre part, la variété d'échantillons que nous avons étudiés et les phénomènes que nous avons observés valorisent la présente étude.fr
dc.language.isofrefr
dc.publisherUniversité de Sherbrookefr
dc.rights© Hassan Ghamlouchefr
dc.titleEffets thermoélectrique et thermomagnétique du YBa2Cu3O7-[delta] monocristallinfr
dc.typeThèsefr
tme.degree.disciplinePhysiquefr
tme.degree.grantorFaculté des sciencesfr
tme.degree.levelDoctoratfr
tme.degree.namePh.D.fr


Files in this document

Thumbnail

This document appears in the following Collection(s)

Show simple document record