Show simple document record

dc.contributor.advisorBourbonnais, Claudefr
dc.contributor.advisorBeerens, Jeanfr
dc.contributor.authorLefebvre, Jacquesfr
dc.date.accessioned2014-05-16T16:03:07Z
dc.date.available2014-05-16T16:03:07Z
dc.date.created1997fr
dc.date.issued1997fr
dc.identifier.isbn0612263886fr
dc.identifier.urihttp://savoirs.usherbrooke.ca/handle/11143/4955
dc.description.abstractCette thèse présente une étude expérimentale de deux systèmes ayant des propriétés physiques particulières découlant de leur caractère anisotrope. Le premier système est un conducteur organique quasi-unidimensionnel, le sel de Bechgaard (TMTSF)[indice inférieur 2]ClO[indice inférieur 4]. Le second est un système mésoscopique basé sur une hétérostructure à base de GaAs/Al\[indice inférieur x]Ga[indice inférieur 1-x] pour lequel la dimensionnalité peut être variée continument entre deux et un. En dimension un, ce système porte le nom de fil quantique. Pour le sel de Bechgaard (TMTSF)[indice inférieur 2]ClO[indice inférieur 4], une mesure de la photoconductivité dans l'infrarouge lointain a permis d'identifier une résonance dans la phase onde de densité de spin sous champ magnétique (ou ODSIC).Cette résonance, visible dans la gamme de longueurs d'onde entre 410 et 599 [micro], se déplace vers les forts champs magnétiques avec l'augmentation de l'énergie du photon. Malgré qu'elle s'apparente à une résonance cyclotron, un calcul théorique du coefficient d'absorption a montré qu'elle est intimement liée à la phase ODSIC et que son énergie est donnée par [racine carrée]4[delta][indice supérieur 2] [indice inférieur N] + [oméga][indice supérieur 2] [indice inférieur c] avec [delta][indice inférieur N], l'amplitude de la bande interdite ODSIC au niveau de Fermi et [oméga][indice inférieur c], l'énergie cyclotron. Le gaz d'électrons dans une hétérostructure à base de GaAs/Al[indice inférieur x]Ga[indice inférieur 1-x]As a été étudié dans les régimes dimensionnels entre deux et un (de 2D a quasi-1D en passant par quasi-2D). En combinant des mesures de transport électrique à des mesures de transmission optique dans l'infrarouge lointain obtenues quasi-simultanément sur un même échantillon, plusieurs conclusions émergent. Entre autres, trois régimes de modulation sont identifiés et à leurs frontières, des signes distinctifs apparaissent autant dans les mesures de transport que dans les mesures de la transmission optique. Une analyse globale permet de dégager une vue cohérente des modes collectifs dans les différents régimes dimensionnels.fr
dc.language.isofrefr
dc.publisherUniversité de Sherbrookefr
dc.rights© Jacques Lefebvrefr
dc.titlePropriétés optiques dans l'infrarouge lointain et de transport électrique de systèmes électroniques à basse dimensionalitéfr
dc.typeThèsefr
tme.degree.disciplinePhysiquefr
tme.degree.grantorFaculté des sciencesfr
tme.degree.levelDoctoratfr
tme.degree.namePh.D.fr


Files in this document

Thumbnail

This document appears in the following Collection(s)

Show simple document record