Show simple document record

dc.contributor.advisorSoldera, Armandfr
dc.contributor.authorBeaudoin, Alexandrefr
dc.date.accessioned2014-05-16T15:36:29Z
dc.date.available2014-05-16T15:36:29Z
dc.date.created2010fr
dc.date.issued2010fr
dc.identifier.urihttp://savoirs.usherbrooke.ca/handle/11143/4840
dc.description.abstractLa transition vitreuse des polymères est un phénomène complexe. De nos jours, il n'existe pas de consensus sur la nature moléculaire du phénomène dans le massif.La situation se complexifie d'autant plus lorsque les polymères sont mis sous forme de films nanométriques. En effet, cette morphologie induit des changements importants dans la valeur de la température de transition vitreuse. L'origine fondamentale de ces variations est également toujours sujette à débat. Le but principal de ce travail est d'étudier le comportement moléculaire des polymères à l'approche de la transition vitreuse dans le massif et les films nanométriques. À cette fin, des études ont été conduites sur le massif de polyméthacrylate de méthyle, PMMA, pour déterminer et comprendre le comportement moléculaire à l'approche de T c , la température de transition apparentée à la Tg prédite par la théorie de la MCT (« Mode Coupling Theory »). Des études ont également été faites sur des films de taille nanométrique pour déterminer la Tg ainsi que l'influence de la masse molaire en poids, MW, et de la ta;cticité sur celle-ci.La simulation atomistique a été utilisée pour effectuer les travaux présentés dans ce mémoire. Cette méthode est appropriée puisque, dû au fait qu'elle considère explicitement. les atomes, elle donne accès à de l'information pertinente à l'échelle moléculaire. Les systèmes considérés ont été créés, choisis et équilibrés selon une méthode visant à représenter adéquatement l'espace des phases. Chacun des polymères de ce mémoire, sous forme de film ou de massif, a été étudié par le biais d'une expérience de dilatométrie simulée, comme en laboratoire. Les résultats obtenus montrent que la Tc est bel et bien présente au sein du massif et que sa valeur se situe à ? 1,2 Tg . L'origine moléculaire de la Tc dans nos systèmes simulés a été attribuée aux transitions des angles dièdres de la chaîne principale des polymères. De plus, cette température, il a été montré que l'énergie thermique devient de l'ordre de l'énergie associée aux transitions des angles dièdres de la chaîne principale. Une baisse importante de la Tg par rapport au massif de PMMA a été obtenue pour nos films simulés. De plus, cette baisse est indépendante de la facticité, mais dépendante de MW .La dépendance sur MW a été expliquée par le fait que le rayon de giration, Rg , de nos chaînes est du même ordre de grandeur que l'épaisseur du film. Ces résultats supportent ainsi la théorie de De Gennes.fr
dc.language.isofrefr
dc.publisherUniversité de Sherbrookefr
dc.rights© Alexandre Beaudoinfr
dc.titleTransition vitreuse du PMMA simulé massif et filmfr
dc.typeMémoirefr
tme.degree.disciplineChimiefr
tme.degree.grantorFaculté des sciencesfr
tme.degree.levelMaîtrisefr
tme.degree.nameM. Sc.fr


Files in this document

Thumbnail

This document appears in the following Collection(s)

Show simple document record