Show simple document record

dc.contributor.advisorMonga, Ernestfr
dc.contributor.authorTsala, Éricfr
dc.date.accessioned2014-05-16T15:36:28Z
dc.date.available2014-05-16T15:36:28Z
dc.date.created2009fr
dc.date.issued2009fr
dc.identifier.isbn9780494534342fr
dc.identifier.urihttp://savoirs.usherbrooke.ca/handle/11143/4833
dc.description.abstractLa désambiguïsation sémantique permet de lever des ambiguïtés dans le but d'apporter des informations supplémentaires de façon à orienter le choix d'une signification parmi celles possibles. Si par nature elle est surtout utilisée en linguistique, son champ d'action ne s'y limite pas: certaines techniques de désambiguïsation peuvent aussi être utiles dans d'autres domaines tels que la médecine (diagnostic) et l'informatique (recherche documentaire; e.g. Google, Wikipédia) pour ne citer que ceux-là. Ce mémoire propose l'étude et la comparaison de trois modèles de désambiguïsation supervisés, basées sur les chaînes de Markov à états cachés et plus généralement sur les réseaux bayésiens dynamiques.La comparaison de ces outils sur plusieurs fichiers textes suggère la supériorité des réseaux bayésiens dynamiques généraux sur les chaînes de Markov.fr
dc.language.isofrefr
dc.publisherUniversité de Sherbrookefr
dc.rights© Éric Tsalafr
dc.titleDésambiguïsation sémantique et réseaux bayésiens dynamiquesfr
dc.typeMémoirefr
tme.degree.disciplineMathématiquesfr
tme.degree.grantorFaculté des sciencesfr
tme.degree.levelMaîtrisefr
tme.degree.nameM. Sc.fr


Files in this document

Thumbnail

This document appears in the following Collection(s)

Show simple document record