Show simple document record

dc.contributor.advisorPigot, Hélènefr
dc.contributor.authorPaccoud, Blandinefr
dc.date.accessioned2014-05-16T15:36:13Z
dc.date.available2014-05-16T15:36:13Z
dc.date.created2007fr
dc.date.issued2007fr
dc.identifier.isbn9780494430026fr
dc.identifier.urihttp://savoirs.usherbrooke.ca/handle/11143/4755
dc.description.abstractLe laboratoire DOMUS développe un environnement qui pallie les handicaps des personnes ayant des troubles cognitifs. Les différents projets sont conçus spécialement pour ces personnes et doivent donc être adaptés à elles. Il existe différentes méthodologies pour concevoir des outils technologiques. Cette présente recherche vise à améliorer une aide mobile déjà existante, MOBUS, par le biais d’une méthodologie de conception précise, la Conception Centrée Utilisateur. MOBUS est une aide technologique gérée par les proches des personnes ayant des troubles cognitifs afin d’améliorer leur autonomie. La Conception Centrée Utilisateur se divise en trois parties : l’analyse, la conception et l’évaluation. Ce schéma, reproduit itérativement jusqu’à obtention du produit désiré, inclut du début à la fin les utilisateurs réels et potentiels de l’outil développé. Il est essentiel de travailler avec les utilisateurs finaux afin que l’outil développé leur corresponde et réponde à leurs besoins. À travers chacune des étapes de la méthodologie de conception, il y a un partenariat avec la population cible. Dans un premier temps, il faut définir la population cible, dans quel contexte elle vit, et quels sont ses besoins. Grâce à ces informations recueillies auprès de professionnels de la santé, un prototype a été élaboré avant d’être testé en milieu réel. MOBUS a ainsi été amélioré dans ses fonctionnalités déjà existantes (organisation de la journée, notification de symptômes), et étendu en proposant une nouvelle fonctionnalité d’aide à la mobilité. Cette nouvelle version de MOBUS a été testée en milieu réel, auprès de patients ayant des troubles cognitifs. Une première expérimentation a eu lieu avec des schizophrènes en mai 2006 et une seconde a eu lieu avec une population plus large (accident vasculaire cérébral, spina bifida,...) de novembre 2006 à mai 2007. Bien que les participants aient aimé utiliser cette aide technologique, elle nécessite encore des améliorations, notamment au niveau de la flexibilité. Ceci fera l’objet d’une nouvelle itération de la Conception Centrée Utilisateur.fr
dc.language.isofrefr
dc.publisherUniversité de Sherbrookefr
dc.rights© Blandine Paccoudfr
dc.titleLa Conception Centrée Utilisateur pour les personnes avec troubles cognitifs : application à l'orthèse cognitive MOBUSfr
dc.typeMémoirefr
tme.degree.disciplineInformatiquefr
tme.degree.grantorFaculté des sciencesfr
tme.degree.levelMaîtrisefr
tme.degree.nameM. Sc.fr


Files in this document

Thumbnail

This document appears in the following Collection(s)

Show simple document record