Show simple document record

dc.contributor.advisorFesta-Bianchet, Marcofr
dc.contributor.authorAublet, Jean-Françoisfr
dc.date.accessioned2014-05-16T15:36:02Z
dc.date.available2014-05-16T15:36:02Z
dc.date.created2007fr
dc.date.issued2007fr
dc.identifier.isbn9780494313466fr
dc.identifier.urihttp://savoirs.usherbrooke.ca/handle/11143/4712
dc.description.abstractL'environnement alpin est caractérisé par des conditions climatiques rudes et froides qui constituent un défi de taille pour les organismes qui y vivent; mais qu'en est-il des chaudes températures durant l'été? La littérature suggère que les ongulés de climat tempéré sont davantage sensibles à la chaleur que ceux provenant de milieux arides ou tropicaux. Cette sensibilité pourrait contraindre l'activité d'approvisionnement, créant ainsi un compromis entre les besoins en nourriture et les besoins de thermorégulation. L'objectif principal de ce mémoire était d'étudier le comportement d'approvisionnement et de thermorégulation des mâles du bouquetin des Alpes (Capra ibex) durant l'été. Il s'agissait précisément d'étudier un comportement tout particulier consistant en une migration en altitude quasi quotidienne et présentant des variations d'amplitudes d'une journée à l'autre. Deux hypothèses non mutuellement exclusives ont été explorées; la première selon laquelle ce comportement serait lié à une stratégie de thermorégulation et la deuxième selon laquelle il serait lié à une stratégie d'approvisionnement. Durant deux étés, j'ai examiné l'influence des conditions climatiques et des variations spatio-temporelles en quantité et en qualité de la végétation sur la migration altitudinale, le temps passé en alimentation et le choix des habitats de repos des mâles du bouquetin des Alpes le jour, tout en considérant l'âge et la masse des individus. L'amplitude de la migration journalière était variable d'une journée à l'autre, les bouquetins atteignant une altitude journalière maximale plus élevée avec l'augmentation de la température et de la radiation solaire. Le temps passé à s'alimenter était négativement corrélé avec la température et la radiation solaire en après-midi et en soirée. Il augmentait, par contre, tôt le matin lorsque la température était chaude, possiblement pour compenser les diminutions encourues en après-midi et en soirée. Le temps alloué à l'alimentation en haute altitude l'après-midi était très minime, alors que le matin et en soirée, en plus basse altitude, il était à son maximum. La quantité de la végétation disponible diminuait considérablement sur le gradient altitudinal, alors que la qualité présentait des différences négligeables.L'utilisation d'habitats couverts pour le repos et de zones ombragées lorsque au repos dans un habitat couvert augmentait avec la température et la radiation solaire. Tout comme la réduction du temps passé à s'alimenter et la recherche d'habitat frais pour le repos, la migration journalière en altitude semble être une stratégie comportementale de thermorégulation. Mes observations suggèrent qu'une température au-dessus de 15-20[degrés Celsius] résulte en un inconfort thermique, voire peut-être un stress de chaleur chez le bouquetin. Par rapport aux mâles plus jeunes et de plus petite masse corporelle, les mâles plus vieux et de plus grande masse passaient moins de temps à s'alimenter au cours d'une journée et réduisaient plus rapidement le temps alloué à l'alimentation avec la hausse des températures. De plus, ils présentaient une probabilité accrue d'utiliser un habitat de repos couvert et ombragé avec l'augmentation de la température et de la radiation solaire. Ces résultats suggèrent que les mâles plus vieux et de plus grande masse corporelle sont plus susceptibles à la chaleur. Par contre, les mâles plus vieux et de plus grande masse corporelle auraient une flexibilité accrue dans l'allocation du temps passé en alimentation de part leurs moindres besoins énergétiques relatifs. Ils pourraient aussi avoir accès aux meilleurs sites de repos à cause de leur rang social plus élevé. Dans une perspective de réchauffement climatique, les risques de subir un stress de chaleur chez le bouquetin seront de plus en plus élevés et ils auront peut-être pour effet d'affecter négativement la croissance et la survie des individus.fr
dc.language.isofrefr
dc.publisherUniversité de Sherbrookefr
dc.rights© Jean-François Aubletfr
dc.titleComportement d'approvisionnement et de thermorégulation des mâles du bouquetin des Alpes (Capra ibex) en étéfr
dc.typeMémoirefr
tme.degree.disciplineBiologiefr
tme.degree.grantorFaculté des sciencesfr
tme.degree.levelMaîtrisefr
tme.degree.nameM. Sc.fr


Files in this document

Thumbnail

This document appears in the following Collection(s)

Show simple document record